Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > JESS WILLIAMSON – Cosmic Wink (2018)

JESS WILLIAMSON – Cosmic Wink (2018)

JESS WILLIAMSON - Cosmic Wink (2018)1. I See the White
2. Awakening, Baby
3. White Bird
4. Wild Rain
5. Thunder Song
6. Mama Proud
7. Dream State
8. Forever
9. Love on the Piano

Date de sortie : 11 mai 2018 / Label : Mexican Summer / Pays d’origine : Etats-Unis

Jess Williamson est une chanteuse originaire d’Austin au Texas. Après avoir grandi dans des terres où la musique Folk est presque un art de vivre, elle est désormais installée à Los Angeles. Après deux albums autoproduits en 2014 et 2016, elle dévoile aujourd’hui « Cosmic Wink » son troisième opus récemment sorti chez Mexican Summer. Si sa musique évoque indéniablement les grands espaces américains, elle n’évolue pas pour autant dans un répertoire aussi acoustique que le suggère son profil.

Le vent de la côte Ouest des Etats-Unis souffle sur sa musique. Particulièrement ample, son disque est une œuvre à l’ancienne qui rappelle autant la Folk précédemment citée que les artistes et groupes assoiffés de liberté du début et milieu des années 1970. Quelque part entre les Mamas & Papas, Joan Baez et Patti Smith – lorsqu’elle s’engage sur une route plus électrique.

Si une certaine mélancolie émane de ses compositions, notamment lorsqu’elle entame a cappella sur « Thunder Song » et enchaîne avec un timbre de voix qui possède effectivement ce même grain mordant que celui de Patti Smith, le Rock Folk sombre de Jess Williamson n’est pas pour autant sans optimisme et donne plutôt des envies d’évasion. Le refrain choral de « I See The White » en est un bel exemple, il possède cette essence rare qui confère à « Cosmic Wink » un attrait tout particulier. Un disque porté par l’amour et les émotions vives de son auteure autant à l’aise dans le Blues Rock classieux de « Dream State » que dans le final dépouillé que constitue « Love On The Piano ».

Avec un talent sans failles, Jess Williamson nous entraîne dans ce tourbillon d’émotions grâce à un songwriting habité qui fait honneur à toutes les glorieuses comparaisons qu’on voudra bien lui accorder. Suffisamment pour se dire qu’avec de telles artistes, la Folk a encore de bien beaux jours devant elle…

Pour plus d’infos :

http://www.jesswilliamson.com/
https://www.facebook.com/jesswilliamsonmusic
https://twitter.com/jessswilliamson

Vous aimerez aussi…

LAURA VEIRS - The Lookout (2018)WIDOWSPEAK - Almanac (2013)SHARON VAN ETTEN - Tramp (2012)

Laisser un commentaire

Top