Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > SHANNON WRIGHT – Over The Sun (2004)

SHANNON WRIGHT – Over The Sun (2004)

SHANNON WRIGHT - Over The Sun (2004)1. With Closed Eyes
2. Portray
3. Black Little Stray
4. You’ll Be the Death
5. Throw a Blanket Over the Sun
6. Avalanche
7. If Only We Could
8. Plea
9. Birds

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 13 avril 2004 / Label : Vicious Circle / Pays d’origine : Etats-Unis

Shannon Wright est une artiste américaine originaire de Jacksonville, Floride. Pendant les années 90 elle faisait partie du groupe Crowsdell qui sorti son premier CD, ‘Dreamette’ en 1995 chez Big Cat Records (chez qui l’on retrouvait à l’époque des groupes tels que Pavement). Après deux autres disques le groupe se sépare en 1998 et Shannon Wright décide de vendre tout son matériel car elle veut s’éloigner du milieu de la musique.

Elle part alors s’installer à New York. C’est avec le piano d’un voisin qu’elle reprendra alors son travail de composition d’où naîtra ‘Flight Safety’, son premier album solo en 1999. Le bon accueil du disque lui permet de se faire mieux connaître du public, notamment grâce au groupe Calexico qui lui demandera d’assurer les premières parties de ses concerts en 2001 après la sortie de son deuxième album, Maps Of Tacit.

C’est en 2004 que Shannon Wright sort son quatrième album, Over The Sun, (après Dyed In The Wool, 2002). C’est par une mélancolique mélodie à la flûte que s’ouvre le disque. Puis après une trentaine de secondes de cette musique apaisante les guitares torturées de l’américaine font leur entrée (‘With Closed Eyes’). Sombre et torturée, des termes qui s’appliquent à cette œuvre de bout en bout. Bien sûr, on pense très vite à des artistes tels que PJ Harvey, notamment dans la jeune époque de l’anglaise (Dry, Rid Of Me) où sa musique était encore très épurée, dénuée d’effets. Pour renforcer ce son brut, le disque fut entièrement produit par Steve Albini (faut-il encore le présenter ???). Il faut bien avouer que l’on se laisse vite entraîner par cette sombre spirale dans laquelle nous emporte Shannon Wright. Les trois premiers titres étant plutôt clairs quand à l’atmosphère du disque, ‘Portray’ et ‘Black Little Stray’, tous deux aussi très proches de l’intro de l’album.

Toute cette noirceur se calme un peu sur ‘You’ll Be the Death’, accompagné au violon, et ‘Throw A Blanket Over The Sun’, au piano, sur lesquels la voix de Shannon Wright est mise un peu plus en avant.

L’album se terminera comme il avait commencé : les guitares se réveillent, mécaniques, discordantes, pour atteindre leur point culminant sur le titre final, ‘Birds’, une chanson montée tout en crescendo, avec un refrain ravageur.

Une artiste sans aucun doute à part qui obtient enfin ses lettres de noblesse en France et un peu plus de renommée avec la sortie d’un album en collaboration avec Yann Tiersen cette même année.

Titres conseillés : With Closed Eyes, Portray, Black Little Stray, Birds.

Pour plus d’infos :

http://www.facebook.com/shannonwrightmusic
http://www.viciouscircle.fr/fr/artiste/shannon-wright

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top