Vous êtes ici
Accueil > Actualités > TEMPLES – Hot Motion (2019)

TEMPLES – Hot Motion (2019)

TEMPLES - Hot Motion (2019)1. Hot Motion
2. You’re Either On Something
3. Holy Horses
4. The Howl
5. Context
6. The Beam
7. Not Quite The Same
8. Atomise
9. It’s All Coming Out
10. Step Down
11. Monuments

Date de sortie : 27 septembre 2019 / Label : ATO Records – Pias / Pays d’origine : Royaume-Uni

Si vous êtes amateurs de synthés et d’Electro Pop dans l’ère du temps, passez votre chemin… Pourtant Temples eux-mêmes s’étaient bien laissés tenter – de façon plus modérée – sur leur second album « Volcano », sorti en 2017. Mais la sauce n’avait pas bien pris, en tout cas pas autant que sur leur premier disque « Sun Structures » dont la pochette évoquait à sa manière celle de « Who’s Next » des Who et bien au-delà un héritage 60’s et psychédélique parfaitement assumé, à tel point qu’en fermant les yeux on s’y serait cru, et en les ouvrant la tignasse du chanteur James Bagshaw prolongeait cette drôle d’expérience.

Quoi qu’il en soit le groupe a dû se rendre compte que c’est bien dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe et il revient aujourd’hui à ses sources, tout en mettant en exergue ses talents de producteur. Du coup cet album reprend les choses là où le premier les avait laissées, mais avec un son plus ample et moderne, boosté à la testostérone. S’il cache parfois une inspiration moins dense qu’à leurs débuts, il leur permet en revanche de faire de « Hot Motion » et du single du même nom, une bombe sonore vouée au Rock qui ne manque pas d’efficacité.

Et derrière la distorsion le psychédélisme guette. « Context » joue parfaitement son rôle de chanson au charme délicieusement rétro, un morceau joué à l’ancienne. Le seul vrai reproche que l’on peut faire à cet album c’est qu’il ne nous laisse guère le temps de souffler. Emportés par le son de leurs guitares planantes, Temples oublient qu’il est parfois bon de caler un titre un peu plus calme ou acoustique à mi-parcours, afin de repartir de plus belle, même si l’on y croit un peu au début de « Atomise ».

Ce trop-plein d’homogénéité leur joue des tours mais ne les empêche pas pour autant de mener à bien leur voyage musico-temporel vers un temps lointain où ils auraient pu se tailler la part du lion. Mais si vous n’y connaissez rien aux 60’s, cet album sera parfait pour vous donner envie de vous y mettre.

Pour plus d’infos :

Oui FM Festival, Place de la République – Paris, mardi 23 juin 2015 : galerie photos

http://www.templestheband.com/
https://www.facebook.com/templesofficial/
https://twitter.com/templesofficial

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top