Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > SUNFLOWER BEAN – Twentytwo In Blue (2018)

SUNFLOWER BEAN – Twentytwo In Blue (2018)

SUNFLOWER BEAN - Twentytwo In Blue (2018)

1. Burn It
2. I Was A Fool
3. Twentytwo
4. Crisis Fest
5. Memoria
6. Puppet Strings
7. Only A Moment
8. Human For
9. Any Way You Like
10.Sinking Sands
11. Oh No, Bye Bye

Date de sortie : 23 mars 2018 / Label : Lucky Number – Mom + Pop / Pays d’origine : Etats-Unis

Nous n’allons pas vous le cacher : nous mourrions d’impatience de vous parler de cet album. Que ce soit depuis leur découverte en première partie de Best Coast à Paris au Badaboum il y a trois ans, à leur album « Human Ceremony » en 2016, Sunflower Bean nous a toujours impressionnés. Par sa qualité, par son originalité, par ses prestations scéniques, par sa capacité à faire revivre la grande époque du Rock 70’s, le trio de New York bouscule les clichés du genre avec une pointe de modernité.

Nous y voilà, « Twentytwo In Blue » succède aujourd’hui à « Human Ceremony » et tout est là, en mieux. Désormais signé au Royaume-Uni sur le label Lucky Number qui ne cesse de sortir des bons albums an ce moment (Dream Wife, et bientôt Hinds et Middle Kids) et le tout aussi recommandable Mom + Pop pour le reste du monde, Sunflower Bean nous offre un disque à la hauteur de ses ambitions. Co-produit avec Jacob Portrait de Unknown Mortal Orchestra et Matt Molnar de Friends (qui était déjà sur « Human Ceremony »), cet album voit le groupe peaufiner son style « Néo-psychédélique » en l’élevant vers de nouvelles sphères plus ambitieuses et maîtrisées, mais surtout plus universelles.

Le premier EP du trio était tellement psychédélique qu’il fallait plusieurs écoutes avant de plonger totalement dans sa musique. La musique de ce nouvel album est en revanche totalement décomplexée aujourd’hui, ils n’ont pas peur d’explorer des contrées plus Pop, notamment sur le titre « 22 » qui sonne comme un vieux classique des années 70, mais elle est aussi encore plus tranchante, tout particulièrement sur l’imparable « Crisis Fest » que nous ne nous lassons pas d’écouter en boucle, avec son introduction qui sonne déjà comme un refrain, et toujours cette touche 70s qui est une véritable marque de fabrique pour Sunflower Bean.

Une bonne partie de l’album évolue dans cette ambiance ‘tubesque’, avec les solos de guitare Hendrixiens de Nick Kivlen sur « Burn It », le charme rétro de « I Was a Fool » ou les envolées Garage Rock plus saturées de « Human For ». Dans le dernier tiers du disque, c’est le guitariste qui prend les rênes au chant, mais la classe de Julia Cumming reste l’une des grandes forces de « Twentytwo In Blue », un album à l’image de sa pochette : absolument somptueux.

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de Sunflower Bean, le 9 avril 2018

Le Point Ephémère, Paris, vendredi 16 septembre 2016 : galerie photos

Lire l’interview de Sunflower Bean, le samedi 6 février 2016.

Lire la chronique de ‘Human Ceremony’

https://www.facebook.com/SunflowerBean
http://sunflowerbean.bandcamp.com/
https://twitter.com/Sunflower_Bean

Vous aimerez aussi…

SUNFLOWER BEAN - Human Ceremony (2016)WOLF ALICE - Visions of a Life (2017)PUMAROSA - The Witch (2017)

Laisser un commentaire

Top