Vous êtes ici
Accueil > Classements > Le Top découvertes 2017

Le Top découvertes 2017

Et voici le dernier volet des festivités de fin d’année ! Le point commun entre ces artistes? Ils ont tous sorti leur premier album en 2017, et 18 d’entre eux figuraient même dans notre Top 50, c’est dire à quel point la place des découvertes est importante sur Stars Are Underground ! On attendait The Big Moon au tournant, et les anglaises n’ont pas déçu, avec un premier album particulièrement entraînant et positif. La poésie Indie de Pale Seas, dont on n’avait pourtant jamais entendu parler avant l’été dernier, a bien failli rafler la mise, c’est presque un 1er ex-aequo pour nous. Enfin, la troisième marche de notre podium revient à Mermaidens, un groupe néo-zélandais qui est peut-être resté un peu plus confidentiel ici, mais qui vaut mille fois le détour. En bas de cette page… la playlist !

THE BIG MOON - Love In The 4th Dimension (2017)1. THE BIG MOON – Love In The 4th Dimension

The Big Moon, c’est l’histoire d’un groupe de filles vraiment complices, qui enchaînent des titres plus excitants les uns que les autres en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire et avec un naturel presque déconcertant. Elles nous rappellent que le Rock est fait pour être fun, et elles l’incarnent parfaitement.

PALE SEAS - Stargazing For Beginners (2017)2. PALE SEAS – Stargazing For Beginners

Tous les éléments semblent réunis pour rapprocher cet album des classiques de la Britpop, mais la sensibilité Folk de son auteur, sur « Blood Return » notamment lui permet de s’en détacher et d’envoyer Pale Seas dans d’autres sphères, celles des étoiles suggérées par ce titre lunaire, tout comme le magnifique final de 7 minutes, « Evil is Always One Step Behind » qui nous laisse nous aussi rêveurs…

MERMAIDENS - Perfect Body (2017)3. MERMAIDENS – Perfect Body

Mermaidens est un groupe Néo-Zélandais qui a vu le jour à Wellington en 2013, composé de Lily West (basse / chant), Gussie Larkin (guitare / chant) et Abe Hollingsworth (batterie). Il ne faudra finalement que 8 titres à Mermaidens pour faire de « Perfect Body » une œuvre complète, dont les contours gothiques lui confèrent un charme rare, celui d’un groupe qui, malgré son jeune âge, a déjà parfaitement digéré ses influences, pour nous les recracher en plein visage avec une force décuplée, celle des plus grands groupes indépendants.Un album incontournable de l’année 2017.

EERA - Reflection Of Youth (2017)4. EERA – Reflection Of Youth

Derrière le pseudonyme EERA se cache Anna Lena Bruland, une chanteuse norvégienne installée à Londres. Elle sort aujourd’hui son premier album qui fait suite à un EP éponyme sorti l’an dernier. Derrière l’apparence Lo-Fi, presque minimaliste de l’ensemble se cache (à peine) un songwriting délicat. « Reflection Of Youth » fait partie de ces disques que l’on met du temps à totalement apprivoiser, notamment parce qu’il regorge de surprises sous ses nombreux chemins tortueux.

DECLAN MCKENNA - What Do You Think About The Car (2017)5. DECLAN MCKENNA – What Do You Think About The Car?

Même s’il se disperse par moments, emporté par son entrain et ses influences (MGMT, Vampire Weekend) qui reviennent parfois au galop, Declan McKenna est indéniablement bourré de talent et impose un style à la fois fédérateur et indépendant assez rare pour être signalé. Si vous vous posiez des questions quant à l’avenir de l’Indie Rock British, voici la réponse : la relève est assurée.

FINDLAY - Forgotten Pleasures (2017)6. FINDLAY – Forgotten Pleasures

Enfin ! Voici un album qui s’est fait beaucoup attendre ! Findlay n’a que 24 ans mais ça fait bien longtemps qu’elle n’est plus une nouvelle venue. Sur ce premier album qui, pour les fans de la première heure, a déjà un peu des allures de Best Of, Findlay canalise à merveille les nombreuses idées qui fourmillent dans son esprit et son énergie débordante, et nous dévoile un disque fun et mordant qui devrait enfin lui permettre de faire beaucoup parler d’elle.

ALI BARTER - A Suitable Girl (2017)7. ALI BARTER – A Suitable Girl

Cette digne héritière des 90’s a dû écouter en boucle les groupes de l’époque, de Veruca Salt aux Smashing Pumpkins, même si elle évolue dans une tonalité finalement plus Pop. Voici un disque dont la sortie physique est encore limitée à l’Australie, mais Ali Barter devrait sans nul doute vite dépasser les limites de ses frontières tant sa musique est universelle et fédératrice.

PIXX - The Age of Anxiety (2017)8. PIXX – The Age of Anxiety

Pixx, de son vrai nom Hannah Rodgers, c’était l’une de nos « découvertes du jour » l’an dernier, suite à la sortie du prometteur EP « Fall In ». En l’espace de quelques titres seulement, la jeune anglaise avait déjà su créer un univers bien à elle, mêlant avec une rare habileté Rock, Pop et Electro. Voici enfin son premier album et de la même manière Pixx fait preuve d’une imagination sans limites en dévoilant un disque à la fois particulièrement efficace grâce à son identité Pop, mais où l’originalité reste le mot d’ordre.

BEDOUINE - Bedouine (2017)9. BEDOUINE – Bedouine

A travers son apparente quiétude et, tout simplement, sa beauté, « Bedouine » est bien plus qu’une modeste collection de chansons Folk, c’est un disque avec lequel il va falloir s’habituer à vivre et partager ses émotions.Le disque Folk de l’année ?

FAZERDAZE - Morningside (2017)10. FAZERDAZE – Morningside

Derrière le pseudonyme Fazerdaze se cache Amelia Murray, une chanteuse Néo-zélandaise originaire d’Auckland. Avec son humeur positive, le charme opère de bout en bout avec une simplicité presque enfantine. Une belle découverte qui annonce des jours certainement très ensoleillés pour Fazerdaze.

 

11. BLAENAVON –
That’s Your Lot

BLAENAVON - That’s Your Lot (2017)

Il y a bien plus chez Blaenavon que la simple fougue de leur jeunesse. Derrière un classicisme apparent « That’s Your Lot » est un bel aperçu du chemin parcouru par le trio à l’aube de l’âge adulte, tout en suggérant une rapide courbe d’évolution. La promesse d’un très bel avenir.

12. PHOEBE BRIDGERS – Stranger in the Alps

PHOEBE BRIDGERS - Stranger in the Alps (2017)

Phoebe Bridgers fait partie de ces rares artistes qui s’ouvrent à leur public sans filet, dans la lignée des Laura Veirs, Sharon Van Etten, ou  Julien Baker et Bedouine, avec des textes et des mélodies touchants, habités, authentiques…

13. HAZEL ENGLISH – Just Give In / Never Going Home

HAZEL ENGLISH - Just Give In / Never Going Home (2017)

Hazel English, c’était notre premier coup de cœur au début de l’année. Avec un naturel désarmant, cette jeune chanteuse australienne nous avait totalement envoûtés avec son EP « Never Going Home ».

14. VERA BLUE –
Perennial

VERA BLUE - Perennial (2017)

On pourrait penser que cette jeune chanteuse issue de la Folk, en passant par la case télé et en signant chez une Major, a vendu son âme ou s’est perdue en route, mais c’est le contraire qui s’est produit : elle s’est libérée. Le résultat est la fois produit et brut, Folk et Electro, mais d’abord et avant tout, il est authentique.

15. ALEX LAHEY – I Love You Like a Brother

ALEX LAHAY - I Love You Like a Brother (2017)

En 10 titres aussi rapides les uns que les autres, Alex Lahey nous parle d’elle, de ses problèmes relationnels, de thèmes pour le moins universels, mais toujours avec la même fougue.

16. TASHAKI MIYAKI –
The Dream

TASHAKI MIYAKI – The Dream (2017)

« The Dream » est à de nombreux égards une œuvre hypnotique et contemplative. Si vous êtes amateurs d’ambiances atmosphériques et de nappes de guitares éthérées, les nombreux charmes de cet album de « Pop de Chambre Shoegaze » ne devraient certainement pas vous laisser indifférents.

17. CHARLOTTE OC –
Careless People

CHARLOTTE OC - Careless People (2017)

Charlotte OC utilise les codes de la Pop moderne tout en sachant les remanier et les façonner à son image, et c’est bien l’empreinte d’une star en devenir. Quand on pense que « Soul » signifie « âme » en anglais, on se dit que ce disque n’en manque pas.

18. ALEXANDRA SAVIOR – Belladonna Of Sadness

ALEXANDRA SAVIOR - Belladonna Of Sadness (2017)

Il faudra peut-être encore laisser le temps à Alexandra Savior de totalement mûrir pour se libérer totalement des nombreuses comparaisons dont elle souffre aujourd’hui, mais « Belladonna Of Sadness » constitue déjà une solide première pièce à l’édifice, elle ne devrait pas en rester là.

19. KANE STRANG – Two Hearts and No Brain

KANE STRANG - Two Hearts and No Brain (2017)

Un concentré de titres courts à l’esprit très 90’s. Voilà quelqu’un qui a du beaucoup écouter des groupes comme Sonic Youth, The Smashing Pumpkins, Weezer, mais aussi The Strokes. Mais ne vous-y trompez pas, malgré le bal des comparaisons, Kane Strang parvient à construire un univers bien à lui.

20. FABRIZIO CAMMARATA – Of Shadows

FABRIZIO CAMMARATA - Of Shadows (2017)

Ouvert au monde, Fabrizio Cammarata nous offre aujourd’hui un disque qui ne révèle guère ses origines siciliennes, bien qu’il l’ait enregistré à Palerme, en compagnie de Dani Castelar (REM, Editors, Paolo Nutini). Le résultat est très intimiste, très posé. C’est une œuvre de singer songwriter au sens le plus noble du terme.

Laisser un commentaire

Top