Vous êtes ici
Accueil > À la une > CONNIE CONSTANCE – Miss Power (2022)

CONNIE CONSTANCE – Miss Power (2022)

CONNIE CONSTANCE - Miss Power (2022)1. In The Beginning
2. Til The World’s Awake
3. Miss Power
4. Never Get To Love You
5. Mood Hoover
6. Heavyweight Champion
7. Hurt You
8. Kamikaze
9. Home
10. YUCK!
11. Blank Canvas
12. Red Flag

Date de sortie : 4 novembre 2022 / Label : Play It Again Sam / Pays d’origine : Angleterre

Découverte grâce à un premier album sorti de façon trop confidentielle en 2019, Connie Constance remplissait déjà toutes les cases de l’artiste à suivre de près. Avec sa culture musicale mêlant musique Soul et Indie Rock, elle dévoilait un disque en marge des productions actuelles, déjà très singulier dans son approche. Il semble pourtant que cette originalité n’ait pas servi ses intérêts puisque l’aventure avec Virgin EMI s’est arrêtée là. Et comme souvent, lorsqu’un artiste quitte une Major pour rejoindre un label indépendant, des ailes lui poussent…

Comme son titre l’indique, « Miss Power » est la prise de pouvoir d’une artiste déterminée, qui vise haut sans compromettre pour autant son intégrité artistique. Ironie du sort, c’est en chantant sur un titre de Swedish House Mafia, « Heaven Takes You Home », qu’elle a fait connaître sa voix. Mais c’est bien en artiste indépendante qu’elle livre aujourd’hui son nouvel album qui est à bien des égards un disque ambitieux, dans la variété de ses styles et dans sa production plus ample, sous la houlette du producteur et DJ Karma Kid, pourtant plus familier avec l’univers de la musique électronique.

Ni Soul, ni Pop, Connie Constance fait plutôt figure de révélation de l’Indie Rock britannique, dans le sillage de Nilüfer Yanya avec laquelle elle partage une approche originale et personnelle du genre, un titre de chanson, « Heavyweight Champion » et presque celui de l’album « Miss Universe », en ne restant jamais enfermée dans les frontières d’un genre et traitant avec enthousiasme de ses peines de cœur, de relations tendues et de luttes avec la santé mentale. Évidemment « Miss Power » fait également à la fois écho à l’affirmation de la femme et son combat personnel pour réussir. C’est le cas de « Yuck » qui résume bien sa détermination : « Cette chanson parle du moment le plus bas de ma vie et de ma carrière, lorsque Connie Constance, l’artiste, était morte et enterrée. Elle raconte comment je suis sortie de cette tombe et comment je n’ai laissé personne m’enlever mon amour de l’écriture et mon envie de partager ma musique. Si je n’étais pas folle avant, je le suis certainement un peu maintenant. Mais je me sens à l’épreuve des balles parce que j’ai dû me battre pour retrouver mes pouvoirs. Personne ne devrait jamais se sentir coincé ou indigne. », explique-t-elle.

Au-delà de ses textes et de son engagement, la native de Watford propose ici une collection de chansons particulièrement directes et avenantes, des compositions telles que « Til The World’s Awake » et « Hurt You » démontrent bien à quel point elle a déjà le sens du tube. Avec ce disque percutant, Connie Constance donne la sensation de s’être totalement libérée et rien ne semble désormais en mesure de l’arrêter. Power to Connie Constance !

Pour plus d’infos:

Lire la chronique de English Rose (2019)

https://www.itsconniesworld.com/
https://www.facebook.com/itsconniesworld/
https://www.instagram.com/itsconniesworld/
https://twitter.com/Itsconniesworld

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top