Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > FEIST – Metals (2011)

FEIST – Metals (2011)

FEIST - Metals (2011)1. The Bad In Each Other
2. Graveyard
3. Caught A Long Wind
4. How Come You Never Go There
5. A Commotion
6. Bittersweet Melodies
7. Anti Pioneer
8. Undiscovered First
9. Cicadas And Gulls
10. Woe Be
11. Comfort Me
12. Get It Wrong, Get It Right

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 30 septembre 2011 / Label : Polydor – Universal / Pays d’origine : Canada

Depuis la sortie de son album ‘The Reminder’ en 2007, beaucoup de choses ont changé pour Leslie Feist. Trois ans plus tôt, ‘Let It Die’ avait fait d’elle la nouvelle égérie Indie à suivre de près, avec un style assez personnel pour en faire une icône du genre. Et voilà qu’Apple s’en est emparé, en reprenant le single ‘1,2,3,4’ pour une campagne publicitaire. A partir de là, celle qui aurait dû être une artiste emblématique de l’Indie Pop est devenue rapidement un grosse star internationale avec un million d’exemplaires vendus de ‘The Reminder’.

Forcément, en terme d’attente ça change la donne. Mais fort heureusement, Feist ne s’est pas laissée influencer par les médias, les ventes, la mode, le grand public. Elle fait ‘du Feist’, tout simplement, et peut-être mieux que jamais. Si son précédent opus avait laissé s’imposer tout en douceur le côté un peu Soul de son chant, ‘Metals’ s’inscrit dans sa continuité, en conservant cette émotion palpable, mais s’impose rapidement par une identité forte, à l’instar de son prédécesseur, cette fois-ci caractérisée par une utilisation subtile et variée des sections rythmiques.

Ainsi, ‘The Bad in Each Other’ ouvre l’album dans une atmosphère à la fois intimiste et marquée par un côté plus ‘Roots’, un peu Blues par son jeu de guitare, mais tellement plus complexe et varié lorsqu’on entre en profondeur dans le morceau, avec son piano, ses cuivres, ses choeurs… Complexe et simple à la fois, c’est bien là tout ce qui fait la force de Feist. Ses chansons, extrêmement travaillées, ne donnent jamais l’impression de l’être. Elle nous emportent avec elles en un rien de temps et leurs nombreux charmes ne font que se renforcer au fil des écoutes.

Franchement, on ne peut que s’incliner face à un tel déballage de talent et d’inspiration. Des chansons presque toujours en mid-tempo, qui n’ont vraiment pas besoin de s’énerver pour attirer l’attention, à l’image du vibrant single ‘How Come You Never Go There’. ‘A Commotion’ avec ses choeurs tribaux évoque quant à lui les travaux d’une jeune Kate Bush au début des années 80, sur des albums tels que ‘The Dreaming’ ou ‘Never For Ever’.

Mais Feist n’a aujourd’hui plus besoin d’être comparée. L’écoute de ‘Metals’  suscite en nous l’admiration, celle d’une artiste au talent hors norme qui atteint des sommets, et tout cela sans jamais donner l’impression de forcer. Il n’y a aucun doute : ‘Metals’ est un pur bijou.

Titres conseillés : tous!

Pour plus d’infos:

Lire la chronique de ‘The Reminder’ (2007)

http://www.listentofeist.com/
http://www.facebook.com/feist

Vous aimerez aussi…

FEIST - The Reminder (2007)LAURA MARLING - A Creature I Don't Know (2011)MY BRIGHTEST DIAMOND - All Things Will Unwind (2011)

Laisser un commentaire

Top