Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > JENNIE ABRAHAMSON – While The Sun’s Still Up And The Sky Is Bright (2010)

JENNIE ABRAHAMSON – While The Sun’s Still Up And The Sky Is Bright (2010)

JENNIE ABRAHAMSON - While The Sun's Still Up And The Sky Is Bright (2010)1. I Lost My Heart
2. Late Night Show
3. Sister Theresa
4. Outside Your Window
5. W 4Th St/6Th Av
6. Look Down Our Road
7. What Is True
8. Åträsk
9. Leaving Ny
10. All I Can Think Of
11. I’ve Known from the Start

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 16 septembre 2009 / Label : Almost Musique – How Sweet The Sound / Pays d’origine : Suède

Dans la série des albums que l’on découvre en France un an après tout le monde, voici encore une artiste qui nous vient du nord, du grand nord même, de la Suède. Il faut dire que pour Jennie Abrahamson, la route a été longue avant d’en arriver là. A la sortie de son premier album intitulé ‘Lights’, en 2007, les impératifs contractuels auxquels elle avait dû se plier alors auraient pu avoir raison de sa carrière, de sa motivation. Après s’être ressourcée à la campagne puis exilée pour un temps à New York, elle est revenue l’an dernier dans son pays avec cette perle Pop au long titre de ‘ While The Sun’s Still Up And The Sky Is Bright’, et franchement, en écoutant ce disque on se dit encore une fois que c’est impressionnant à quel point nos voisins Suédois ont le sens de la Pop, avec un grand ‘P’, à la fois légère et chatoyante (The Cardigans), mais aussi émouvante (The Tiny, Anna Ternheim) ou audacieuse (Nina Kinert, Lykke Li, Peter Björn & John)…

D’emblée, la pochette de cet album, sur laquelle on voit Jennie Abrahamson perchée sur un arbre en fleurs, nous en dit long sur la délicatesse de son contenu. Ne vous-y trompez pas, à l’inverse de nombre de ses compatriotes, sa musique est bien plus Pop que Folk, à quelques exceptions près (‘W 4th st / 6th av’, ‘ I´ve Known From The Start’), ses compositions sont autant portées par le son du piano que celui des guitares. Dès les premières notes de ‘Lost My Heart’, l’auditeur se retrouve plongé dans un atmosphère qui évoque les années 80. La comparaison est facile, mais comment ne pas penser à Kate Bush en écoutant les arrangements et surtout les choeurs de ses chansons. D’ailleurs, des titres comme ‘Late Night Show’ ou ‘What Is True’ auraient très bien pu figurer sur ‘The Big Machine’, le dernier album d’Emilie Simon sorti l’an dernier, qui a eu droit aux mêmes comparaisons.

Ce qui frappe sur cet album, c’est la rapidité à laquelle les mélodies de Jennie Abrahamson parviennent à capter l’attention, mais aussi la facilité avec laquelle ces mêmes refrains restent vite gravés dans les esprits, notamment ‘Late Night Show’, ‘Outside Your Window’, ‘All I Can Think Of’… On remarque aussi un goût pour la musique orientale qui se révèle sur ‘Sister Theresa’ avec l’utilisation d’un Guzheng, la cithare chinoise en quelque sorte, mais aussi sa voix haut perchée (entre autres) sur ‘Look Down Our Road’ sur lequel on retrouve aussi ce genre d’atmosphère, notamment par sa mélodie au violon. Sa voix, parlons-en encore, car elle l’a fort belle, d’un bout à l’autre du disque, et elle sait aussi être émouvante sur ‘ Åträsk’, Leaving NY’ ou ‘I’ve Known From The Start’. Enfin, cerise sur le gâteau, l’entraînant violon de ‘All I Can Think Of’, un titre délicieusement rétro avec un faux-air de Disco, et surtout un modèle d’efficacité.

Source de comparaisons ou non, ce nouvel album de Jennie Abrahamson est une vraie révélation, ne serait-ce que par sa fraîcheur et son instantanéité. Tant qu’elle chantera ainsi, c’est sûr, le soleil brillera et le ciel restera bleu…

Titres conseillés : Lost My Heart, Late Night Show, Outside Your Window, Look Down Our Road, What Is True, All I Can Think Of

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de Jennie Abrahamson, le dimanche 18 avril 2010

http://www.myspace.com/jennieabrahamson
http://www.facebook.com/jennieabrahamsonmusic

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top