Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > KATE NASH – Yesterday Was Forever (2018)

KATE NASH – Yesterday Was Forever (2018)

KATE NASH - Yesterday Was Forever (2018)1. Life in Pink
2. Call Me
3. Take Away
4. Hate You
5. Drink About You
6. Body Heat
7. Karaoke Kiss
8. Musical Theatre
9. California Poppies
10. Always Shining
11. Today
12. Twisted Up
13. My Little Alien
14. To the Music I Belong

Date de sortie : 30 mars 2018 / Label : Girl Gang Records / Pays d’origine : Royaume-Uni

C’était il y a un peu plus de 10 ans seulement, et pourtant le temps où Kate Nash était une star au Royaume-Uni semble loin, très loin. Comme si elle avait toujours voulu se défaire de ce succès et du statut de Pop star qui lui collait alors à la peau. Et elle y est parvenue, d’abord modérément en faisant un pas de côté sur « My Best Friend is You » (2010), puis totalement en cassant son image pour revenir sous l’apparence d’une Riot Girl avec le bien plus Rock « Girl Talk » (2013).

Beaucoup d’eau a déjà coulé sous les ponts depuis ce disque qui nous avait enchantés et avec lequel elle s’était pourtant coupée de sa fanbase originelle, en faisant ce dont elle avait envie. Ce virage artistique lui avait ouvert de nouvelles portes, notamment celles du petit écran. Installée depuis plusieurs années aux Etats-Unis, elle est aujourd’hui autant connue comme actrice dans la série « Glow » que comme chanteuse.

Du coup, ce quatrième album est un peu un condensé des toutes ses expériences. Son EP « Agenda » sorti l’an dernier offrait déjà un premier aperçu de la direction qu’elle s’apprêtait à prendre : un retour partiel à la Pop, mais toujours avec sa plume acerbe et un côté Rock et revendicatif. A vrai dire ce jonglage entre les genres déroute un peu à la première écoute. Si on rentre plutôt rapidement dans le refrain direct de « Life in Pink », l’introduction très Pop de « Hate You », malgré ses textes, laisse dubitatif, mais le refrain rattrape plutôt bien la suite. « Body Heat » plonge pour sa part tête baissée dans une atmosphère teintée de Soul très actuelle.

En résumé, « Yesterday Was Forever » est un album à l’esprit Rock enrobé dans une production Pop (« Driking About You » en est un bon exemple). C’est peut-être la meilleure manière pour Kate Nash de réconcilier (ou de se mettre à dos) anciens et nouveaux fans, en faisant passer ses textes au ton revanchard avec une musique plus nuancée mais au ton toujours aussi sarcastique. Quoiqu’il en soit, son côté décalé ne manque pas de charme. « Musical Theatre » ressemble à un inédit de « Made Of Bricks », alors que « California Poppies » enchaîne couplets sucrés et des refrains saturés plus proches du Rock industriel !

Le dernier tiers de l’album est plus posé et intime, principalement entre guitare acoustique et piano, avec le bel hommage à son chien (!) « My Little Alien ». Un bon titre pour une artiste qui elle-même fait aujourd’hui figure d’OVNI, un peu déjantée, géniale pour certains, horrible pour d’autres, mais assurément totalement indépendante, et c’est bien ce que l’on aime chez Kate Nash.

Pour plus d’infos :

Chroniques :

‘Girl Talk’ (2013)
‘My best Friend Is You’ (2010)

La Maroquinerie – Paris, vendredi 4 octobre 2013 : galerie photos

http://www.katenash.com/
http://www.facebook.com/katenash
http://twitter.com/katenash

Vous aimerez aussi…

KATE NASH - Girl Talk (2013)CAROLINE ROSE - Loner (2018)REGINA SPEKTOR - Remember Us To Life (2016)

Laisser un commentaire

Top