Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > REGINA SPEKTOR – Remember Us To Life (2016)

REGINA SPEKTOR – Remember Us To Life (2016)

REGINA SPEKTOR - Remember Us To Life (2016)1. Bleeding Heart
2. Older and Taller
3. Grand Hotel
4. Small Bills
5. Black and White
6. The Light
7. The Trapper and the Furrier
8. Tornadoland
9. Obsolet
10. Sellers of Flowers
11. The Visit

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 30 septembre 2016 / Label : Sire Records – Warner/ Pays d’origine : Etats-Unis

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis les débuts de Regina Spektor, jadis promise à devenir la tête de file de la génération Anti-Folk. Elle n’avait pas la langue dans sa poche, et c’est elle qui a peut-être indirectement ouvert la voie à des artistes telles qu’Amanda Palmer. Mais cela fait déjà bien longtemps qu’elle a modéré son langage et entamé un virage plus Pop. Depuis 2006 pour être exact, avec l’album « Begin To Hope » qui marquait le début d’une nouvelle ère après le bien plus irrévérencieux et indépendant « Soviet Kitch » sorti en 2003 qui restera probablement son sommet.

Depuis tout ce temps elle a continué à sortir des disques pleins de charme mais jamais totalement à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre d’elle. C’était le problème de « What We Saw From The Cheap Seats » sorti en 2012, à la fois génial et agaçant, entre ses singles imparables (‘All The Rowboats’), déroutants (‘Don’t Leave Me’, un poil kitch) et beaucoup trop de chansons lisses malheureusement trop vite oubliées.

Avant la sortie de ce septième album, le titre ’Bleeding Heart’ dévoilé deux mois plus tôt nous laissait imaginer qu’il en serait peut-être de même, une superbe vitrine pour un disque inégal.  Mais cette fois-ci la chanteuse Russo-Américaine a trouvé le juste équilibre. On est loin des textes aux accents Punk des débuts, mais cette œuvre révèle cependant un caractère assez intime qu’elle avait un peu délaissé depuis quelques années. Regina Spektor a grandi, mûri. « Older and Taller » nous dit-elle dans cette très belle chanson orchestrale bercée par une certaine nostalgie. C’est un peu le constat que l’on peut faire à l’écoute de tout ce disque. Propulsée au statut de star internationale au fil du temps, et encore plus depuis qu’elle a fait le générique de la série ‘Orange Is The New Black’, elle nous dévoile un disque à la production particulièrement léchée, mais qui possède fort heureusement le supplément d’âme qui manquait cruellement à son prédécesseur.

C’est donc sans surprise que l’on retrouve aussi des titres très Pop, comme le plus radio-friendly ‘Small Bill$’ et son refrain fait de ‘Na na na na na…’, mais c’est dans son répertoire au piano qu’elle excelle toujours, notamment sur ‘The Trapper And The Furrier’ qui bénéficie d’une orchestration très ample. Il semble que dans sa quête à vouloir satisfaire à la fois le grand public et les auditeurs exigeants qui l’ont connue à ses débuts elle ait enfin trouvé un juste équilibre – qui ne satisfera peut-être pas tout le monde – mais cette fois-ci, pas la moindre pointe d’ennui à l’horizon. Elle enchaîne des chansons élégantes et classieuses (‘Tornadoland’) à défaut d’être piquantes. L’excentricité n’est plus de mise pour celle qui chantait jadis ‘Poor Little Rich Boy’, et pourtant « Remember Us To Life », ne serait-ce que pas son côté plus personnel, est probablement le meilleur album qu’elle ait sorti depuis bien longtemps.

Pour plus d’infos :

Chroniques:

‘Far’ (2009)
‘What We Saw From The Cheap Seats’ (2012)

http://reginaspektor.com/
http://www.facebook.com/reginaspektor
http://twitter.com/respektor

Vous aimerez aussi…

REGINA SPEKTOR - Far (2009)AMANDA PALMER - Who Killed Amanda Palmer (2008)BAT FOR LASHES - The Bride (2016)

Laisser un commentaire

Top