Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > LAURA MARLING – Short Movie (2015)

LAURA MARLING – Short Movie (2015)

LAURA MARLING - Short Movie (2015)

1. Warrior
2. False Hope
3. I Feel Your Love
4. Walk Alone
5. Strange
6. Don’t Let Me Bring You Down
7. Easy
8. Gurdjieffs’s Daughter
9. Divine
10. How Can I
11. Howl
12. Short Movie
13. Worship Me

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 23 mars 2015 / Label : Caroline Records / Pays d’origine : Royaume-Uni

25 ans… Rendez-vous compte! Laura Marling en est déjà à son cinquième album solo, après avoir débuté au sein du groupe Indie Folk Noah & The Whale. Tout cela semble bien loin. Si son premier album sorti en 2008 était encore assez passe-partout, la jeune Laura a très vite mûri pour nous offrir son premier coup de massue sur ‘I Speak Because I Can’ en 2010. Depuis, elle n’a cessé d’évoluer, en donnant à chacun de ses disques une empreinte particulière. Ainsi ‘A Creature I Don’t Know’ quittait un peu les territoires de la Folk pour explorer des influences plus Jazzy. Puis elle nous a offert le très ambitieux ‘Once I Was An Eagle’ il y a deux ans, dont la principale prouesse était son mode d’enregistrement… d’une seule traite !

Si son précédent opus était très axé sur l’acoustique, Laura Marling semble avoir cette fois-ci voulu explorer des contrées plus Rock, avec un rugissant titre phare intitulé ‘False Hope’. Son aisance dans tous les domaines nous impressionne grandement, qu’il s’agisse de la qualité de ses compositions, de ses textes, de son jeu de guitare. On croirait qu’elle joue depuis 20 ans. Pas une faute de goût sur cet album qui s’impose une fois encore grâce à une maturité à toute épreuve.

Mais quelles que soient les nouveautés qu’elle apporte à chaque disque, Laura Marling reste d’abord et avant tout fidèle à la musique Folk qu’elle maîtrise comme personne, notamment sur le renversant ‘I Feel Your Love’ qui, sans fard, véhicule beaucoup d’émotions. Peut-être plus que jamais la jeune anglaise nous semble libérée, enchaînant ses chansons comme des poésies. On y ressent l’influence des Etats-Unis où elle s’est exilée (Los Angeles), ce qui donne à certaines de ses compositions un style plus proche de l’Americana (sur ‘Strange’, ou encore les effluves Country de ‘Warrior’) qui n’était pas forcément aussi évident auparavant.

Bref, un petite anglaise partie au royaume de la Folk et de la Country, mais ne vous-y trompez pas, malgré son gabarit et son apparence plutôt timide, il y a bien longtemps que Laura Marling a tout d’une grande, et elle s’impose une fois encore avec grâce et naturel comme l’une des très grande dame de la musique Folk actuelle – pour ne pas dire de la musique tout court – et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Titres conseillés : Warrior, False Hope, I Feel Your Love, Strange, Don’t Let Me Bring You Down, Gurdjieff’S Daughter, Short Movie

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de ‘Once I Was An Eagle’ (2013)
Lire la chronique de ‘A Creature I Don’t Know’ (2011)
Lire la chronique de ‘I Speak because I Can’ (2010)
Voir la galerie photos de Laura Marling à la Cigale, le lundi 27 avril 2009

http://www.lauramarling.com/
http://www.facebook.com/lauramarling
http://twitter.com/lauramarlinghq

Vous aimerez aussi…

THE STAVES - If I Was (2015)GEMMA HAYES - Bones + Longing (2015)DAMIEN RICE - My Favourite Faded Fantasy (2014)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top