Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > NADINE SHAH – Fast Food (2015)

NADINE SHAH – Fast Food (2015)

NADINE SHAH - Fast Food (2015)1. Fast Food
2. Fool
3. Matador
4. Divided
5. Nothing Else To Do
6. Stealing Cars
7. Washed Up
8. The Gin One
9. Big Hand
10. Living

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 6 avril 2015 / Label : Apollo – Modulor / Pays d’origine : Royaume-Uni

Elle nous l’avait déjà démontré sur son premier album ‘Love Your Dumb And Mad’, Nadine Shah a du talent à revendre, et son premier essai très réussi n’était peut-être qu’un tremplin vers quelque chose de bien plus grand. J’ai nommé ‘Fast Food’, un disque qui, à l’inverse de son titre, n’a rien de bâclé et dont la saveur n’a rien d’éphémère non plus. C’est probablement l’œuvre qui va également lui permettre de se détacher des influences qu’on a bien voulu lui prêter jusque-là, aussi prestigieuses soient-elles comme PJ Harvey. Car Nadine Shah, grâce à son parcours musical, a plus d’une corde à son arc, et en use à merveille pour donner à son nouveau disque une atmosphère très personnelle et envoûtante.

C’est à travers son penchant le plus Rock qu’elle ouvre le bal, sur ‘Fast Food’, le titre qui donne son nom à l’album et l’on comprend vite que ce disque aura bien plus les atours d’un effort de groupe qu’à ses débuts. L’expérience du live n’y est certainement pas pour rien. Nadine Shah trouve ainsi l’écrin idéal pour poser sa voix : une musique reposant sur des guitares plutôt mordantes. Et quelle voix ! Elle s’impose vite comme ce que l’on pourrait qualifier de ‘Diva du Rock’ avec son timbre grave et perçant. Et les titres de cette trempe sont de toute évidence la règle sur ce disque : ‘Fool’, ‘Stealing Cars’, ‘Washed Up’… autant de chansons qui apportent beaucoup de tranchant à l’ensemble.

Mais comme sur ‘Love Your Dum and Mad’, Nadine Shah sait très bien jouer avec les textures et les ambiances. Ses titres les plus électriques évoquent le Post Punk et la New Wave du début des années 80, notamment ‘The Gin One’ proche de l’esprit de Cure ou de Siouxsie à cette époque. A côté de cela des ‘ballades’ – nommons-les ainsi, mais disons tout simplement qu’il s’agit de morceaux au tempo plus lent – qui reposent principalement sur les guitares. Pas de morceaux portés par un piano comme à l’époque de ‘Dreary Town’, même s’il fait toujours partie des instruments utilisés mais de façon bien plus discrète.

Quelle que soit son approche, Nadine Shah parvient à donner beaucoup de sensualité à ses compositions par son interprétation et grâce à la tension qu’elle sait créer, entre la distorsion des guitares et la maîtrise de son chant. ‘Fast Food’ est un disque globalement plus Rock et direct que son prédécesseur, mais il possède autant d’âme et de profondeur et propulse une bonne fois pour toutes la talentueuse Nadine Shah dans la cour des grands.

Titres conseillés : à peu près tous!

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de Nadine Shah, le 22 mars 2014
Galerie photos du concert au 104, Paris, le samedi 22 mars 2014
Lire la chronique de ‘Love You Dumb and Mad’ ’ (2013)

http://nadineshah.co.uk/
http://www.facebook.com/Nadineshah
http://twitter.com/nadineshah

Vous aimerez aussi…

NADINE SHAH - Love Your Dum and Mad (2013)CHELSEA WOLFE - Pain Is Beauty (2013)DAUGHTER - If You Leave (2013)

Laisser un commentaire

Top