Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > RAE MORRIS – Someone Out There (2018)

RAE MORRIS – Someone Out There (2018)

RAE MORRIS - Someone Out There (2018)1. Push Me To My Limit
2. Reborn
3. Atletico (The Only One)
4. Do It
5. Wait For The Rain
6. Lower The Tone
7. Physical Form
8. Dip My Toe
9. Someone Out There
10. Rose Garden
11. Dancing With Character

Date de sortie : 2 février 2018 / Label : Atlantic – Warner / Pays d’origine : Royaume-Uni

Quelle ne fut pas notre surprise l’été dernier lorsque l’annonce du retour de Rae Morris fut accompagnée d’une étonnante étiquette électronique. A vrai dire, on a même cru à une erreur, en pensant que le label s’était contenté de regarder la pochette aux couleurs vives du single « Reborn » pour lui coller un genre. Mais ensuite nous l’avons bien évidemment écouté, et là, le choc… Oui, le retour de Rae Morris est bel est bien marqué sous le signe de l’électronique, pas simplement les arrangements de son ami Fryars (qui est encore de la partie à la production), mais l’ensemble de sa musique, une Electro Pop particulièrement chatoyante dont ce bien nommé « Reborn » – qui faisait effectivement figure de renaissance – n’était que la partie visible de l’iceberg.

C’est un peu culotté tout de même pour cette artiste qui s’était fait remarquer par ses chansons mélancoliques et son jeu de piano beaucoup plus épuré à ses débuts. Elle aurait presque pu marcher dans les traces d’une Kate Bush, mais c’est son amour pour la Pop a pris le dessus, car Rae Morris a aujourd’hui décidé de vous faire danser, et ce de la plus belle des manières. Loin de tomber dans les pièges d’une production mainstream sans âme, elle met en avant sur ce disque ses meilleurs atouts : sa voix et son inventivité. La première de ces qualités n’est plus à démontrer, c’est d’ailleurs cette voix et son accent de Blackpool qui avaient fait tout le charme de « Unguarded ». Mais la lumière remplace ici la mélancolie de son premier album, avec une aisance et une fraîcheur qui dépasse de loin les attentes, mais aussi les craintes suscitées par un tel virage artistique. C’est une vraie prise de risque à l’aube d’un second album ou tout restait encore à prouver.

Si le disque débute relativement calmement sur « Push Me To My Limit », il s’envole ensuite dans un superbe enchainement de tubes qui ont non seulement le pouvoir d’envahir les dancefloors et de gravir les échelons des charts, mais sur lesquels on retrouve toute la simplicité et le naturel de son auteure. Que ce soit sur le rayonnant « Atletico (The Only One » ou sur l’invitation au bonheur de « Do It », Rae Morris reste fidèle à elle-même, envoûtante et authentique; la preuve en chair et en os que l’on peut faire de la Pop au fort potentiel commercial tout en restant fidèle à son art. Avec « Someone Out There » Rae Morris nous donne une belle leçon de musique qui fera fondre le temps d’un refrain tous les flocons de neige de l’hiver. Le disque lumineux d’une artiste en pleine confiance.

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de Rae Morris, le 15 juin 2018

Lire la chronique de « Unguarded » (2015)

http://www.raemorris.co.uk/
https://www.facebook.com/raemorrisblackpool
https://twitter.com/raemorrismusic

Vous aimerez aussi…

RAE MORRIS - Unguarded (2015)ARTHUR BEATRICE - Keeping The Peace (2016)VERA BLUE - Perennial (2017)

Laisser un commentaire

Top