Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > RAE MORRIS – Unguarded (2015)

RAE MORRIS – Unguarded (2015)

RAE MORRIS - Unguarded (2015)1. Skin
2. Under the Shadows
3. Closer
4. For You
5. Love Again
6. Don’t Go
7. Unguarded
8. Cold
9. Do You Even Know?
10. Morne Fortune
11. This Time
12. Not Knowing

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 3 février  2015 / Label : Atlantic – Warner / Pays d’origine : Royaume-Uni

On n’en a que relativement peu entendu parler en France pour le moment, mais Rae Morris fait probablement partie des révélations dont seul les Anglais ont le secret. Originaire de Blackpool, dans le Lancashire, cette jeune artiste a commencé le piano à l’âge de quatre ans. Aujourd’hui son aisance sur son son instrument de prédilection n’est plus à prouver. Après avoir sorti 6 EPs entre 2012 et 2014, voici enfin son premier album, sorti en début d’année de l’autre côté de la Manche.

Mais c’est surtout, paraît-il, à travers l’aura qu’elle dégage avec son piano sur scène qu’elle s’est notamment fait remarquer. Quelque part entre Kate Bush pour la classe, Florence + The Machine pour les envolées Pop, voire Ellie Goulding pour ses arrangements plus électroniques, Rae Morris semble avoir déjà trouvé sa place sur ce premier disque assez étonnant qui, sous son apparence Pop lorgnant parfois vers l’Indie, contient de nombreuses pépites et une évidente envie de voir plus loin que le bout de son nez.

Ainsi, on peut être rapidement charmé par la force émotionnelle du parfait titre d’ouverture, « Skin », avant de se demander où va Rae Morris tant elle fait le grand écart entre musique intimiste et Pop grand public. Mais c’est pourtant cette même Pop qui lui permet d’aller au-delà d’une simple succession de ballades au piano, avec un goût pour des sonorités plus dansantes. C’est un pari réussi sur des titres tels que «’Under The Shadows’, autre tube en puissance. Ça l’est probablement moins sur ‘Cold’ en compagnie de Fryars ou l’abus d’effets sur la voix de celui-ci nous irrite un peu les oreilles, bien que le tout soit rattrapé par un refrain plutôt réussi.

Mais comme nous le disions, c’est lorsqu’elle est seule avec son piano qu’elle nous enchante le plus, sans avoir besoin de se cacher derrière une production que l’on pourrait considérer envahissante. Elle le fait à merveille sur ‘For You’, ‘Don’t Go’ ainsi que sur l’introduction de ‘Closer’. Et puis il y a ce tube, ‘Love Again’, absolument irrésistible où elle met à profit tous les éléments cités précédemment. Une grande chanson d’amour) qui démontre toute l’étendue de son talent. Et puis comme tout cela est enrobé dans une enveloppe somme toute très abordable pour le grand public, on se demande bien pourquoi Rae Morris n’a pas encore envahi les ondes des radios françaises. Vu le niveau de ce proposent nos grandes stations d’écoute, y insérer parfois une belle dose de talent tel que le sienne ferait pas de mal aux oreilles des auditeurs. En tout cas il serait fort étonnant que l’on n’entende pas parler de Rae Morris ici d’ici la fin de l’année. Bref, voici un disque d’utilité publique.

Titres conseillés : à peu près tous!

Pour plus d’infos :

http://www.raemorris.co.uk/
https://www.facebook.com/raemorrisblackpool
https://twitter.com/raemorrismusic

Vous aimerez aussi…

FLORENCE + THE MACHINE - Ceremonials (2011)LYKKE LI - I Never learn (2014)SASHA SIEM - Most Of The Boys (2015)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top