Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > AU REVOIR SIMONE – The Bird Of Music (2007)

AU REVOIR SIMONE – The Bird Of Music (2007)

AU REVOIR SIMONE - The Bird Of Music (2007)1. The Lucky One
2. Sad Song
3. Fallen Snow
4. I Couldn’T Sleep
5. A Violent Yet Flammable World
6. Don’T See The Sorrow
7. Dark Halls
8. Night Majestic
9. Stars
10. Lark
11. The Way To There

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 5 mars 2007 / Label : Moshi Moshi Records – Cooperative Music / Pays d’origine : Etats-Unis

On aurait facilement pu passer à côté d’Au Revoir Simone sans même s’en rendre compte tant ces jeunes demoiselles sont discrètes (pas d’éclats dans la presse People, aucun signe apparent d’abus ou de rébellion) et leur musique minimaliste au premier abord… Pourtant ces trois amies originaires de Brooklyn sont devenues le temps d’un Maxi (‘Inaugural Verses Of Comfort’) et d’un album un nom connu et reconnu de la scène électro-pop.

Et c’est avec une recette à première vue simplissime que Heather, Annie et Erika ont su se construire une si belle réputation. Le groupe voit le jour en 2003 lorsque Annie et Erika qui se rencontrent à New York et décident de créer un groupe dont les compositions reposent uniquement sur des claviers. Le projet démarre peu après avec l’arrivée de Heather – qui sera aussi en charge de la boîte à rythme – sous la forme la plus minimaliste qui soit. Très vite Au Revoir Simone privilégie les mélodies aux effets, pour obtenir le résultat que l’on découvre aujourd’hui sur ce premier album, ‘The Bird Of Music’.

Si le maxi ‘Inaugural Verses Of Comfort’ sorti l’an dernier avait séduit la presse spécialisée et permis au trio de s’exporter, on pouvait toutefois légitimement se demander si la formule n’allait pas s’essouffler sur la longueur, notamment en raison du côté planant et épuré de leur musique. Le groupe nous rassure aujourd’hui de la plus belle des manières puisque l’on ne s’ennuie guère à l’écoute de ‘The Bird Of Music’. Si l’ambiance générale évoque vaguement les années 80 et la New Wave (les nappes de claviers de ‘I Couldn’t Sleep’, le rythme robotique de ‘Sad Song’, ‘Dark Halls’ et ‘Night Majestic’), Au Revoir Simone séduit pourtant sans aucun mal avec ses chansons où les voix des trois interprètes se complètent parfaitement, et ce dès les chœurs de ‘The Lucky One’, le titre à l’atmosphère enfantine qui ouvre l’album. ‘Fallen Snow’ et ‘A Violent Yet Flammable World’ rappellent aussi la pop 60’s raffinée des anglais de Broadcast.

Les harmonies et la poésie ‘The Bird Of Music’ en font donc un disque bien plus varié qu’il n’y paraît. Simple et efficace, planant et rêveur, et regorgeant cependant de titres accrocheurs vers lesquels nos oreilles reviennent inexorablement se poser, et dont le charme opère tout naturellement…

Titres conseillés : The Lucky One, Sad Song, Fallen Snow, A Violent Yet Flammable World, Dark Halls, Night Majestic

Pour plus d’infos :

Lire le compte-rendu du concert à la Maroquinerie, le 24/02/2007

http://www.aurevoirsimone.com/
http://www.myspace.com/aurevoirsimone
http://www.moshimoshimusic.com/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top