Vous êtes ici
Accueil > À la une > RVG – Feral (2020)

RVG – Feral (2020)

RVG - Feral (2020)1. Alexandra
2. Asteroid
3. Christian Neurosurgeon
4. Little Sharky & The White Pointer Sisters
5. Help Somebody
6. I Used To Love You
7. Prima Donna
8. Perfect Day
9. The Baby & The Bottle
10. Photograph

Date de sortie : 24 avril 2020 / Label : Fire Records / Pays d’origine : Australie

Lorsque les australiens de RvG ont débarqué en 2018 avec leur premier album « A Quality of Mercy », ils nous entraînèrent avec eux dans des contrées sonores que l’on n’avait guère vues depuis les années 80. A tel point qu’il fallait presque se pincer pour se dire que l’on ne rêvait pas. A la différence des groupes qui font revivre aujourd’hui la flamme du Post-Punk, ce quatuor de Melbourne bénéficie d’une chanteuse à la voix androgyne plutôt unique, Romy Vager, qui, avec la complicité des guitares, donne à la musique de RvG une identité qui rappelle étrangement les grandes heures du Rock indépendant 80’s, des tubes tels que « The Whole of the Moon » des Waterboys ou « Cattle and Cane » des Go-Betweens, sans oublier le lyrisme des Smiths, un peu plus lointain mais bien présent.

Oui, RvG possède tout ça, et probablement plus encore. Le label Fire Records – un habitué des vieilles gloires alternatives – qui accueille le groupe pour ce nouveau disque semble l’avoir bien compris. « Feral » est un cocktail explosif d’urgence et d’authenticité. Sur chaque chanson Romy Vager semble donner beaucoup d’elle-même, qu’il s’agisse du mordant single « Alexandra » au désenchanté « I Used To Love You ».

Et le classicisme qui se dégage de l’ensemble c’est un peu la cerise sur le gâteau, le petit détail qui donne à cet album tout son charme, celui d’une œuvre qui possède la même immédiateté que tous ces albums que l’on écoutait sur cassette, enregistrés en analogique. On ne sait pas si c’est le cas pour celui-ci, mais le producteur Victor Van Vugt (PJ Harvey, Nick Cave & The Bad Seeds, Beth Orton) a su capter l’aura de ces australiens en les enregistrant dans des conditions live, afin que le résultat final puisse conserver toute l’essence de leurs prestations sur scène.

« Listen to Me, it’s such a perfect day » nous chante Romy Vager sur le titre du même nom, une sensation qui se confirme à l’écoute de « Feral », une œuvre qui observe le monde qui l’entoure, bâtie dans le rock, solide, intransigeante, et pleine de vie.

Pour plus d’infos :

https://www.rvgband.com/
https://www.facebook.com/RVGBAND/
https://twitter.com/rvgband

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top