Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > SPEEDY ORTIZ – Foil Deer (2015)

SPEEDY ORTIZ – Foil Deer (2015)

SPEEDY ORTIZ - Foil Deer (2015)01. Good Neck
02. Raising The Skate
03. The Graduates
04. Dot X
05. Homonovus
06. Puffer
07. Swell Content
08. Zig
09. My Dead Girl
10. Ginger
11. Mister Difficult
12. Dvrk Wvrld

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 21 avril 2015 / Label : Carpark Records / Pays d’origine : Etats-Unis

Speedy Ortiz est un groupe américain originaire de Northampton dans le Massachusetts. Après un premier album remarqué intitulé “Major Arcana” sorti en 2013, le groupe est de retour avec un disque à la hauteur de ses ambitions. Emmené par sa charismatique chanteuse Sadie Dupuis, il semble vouloir réveiller avec « Foil Deer » un savoir-faire que l’on n’avait guère plus entendu depuis l’époque de Grunge, voire même avant.

C’est indéniable, il y a dans leur musique quelque chose qui évoque sans détour les Pixies, les Breeders, et même une bonne touche de Pavement lorsque le groupe lorgne vers quelques morceaux plus tordus (on le sent particulièrement dans le chant de Sadie Dupuis, sur les couplets de ‘The Graduates’ par exemple). Et ça fait du bien. Après une courte et calme introduction, ‘Raising the Skate’ nous envoie donc directement dans le vif du sujet avec son imparable refrain où celle-ci nous affirme sans équivoque « who’s the boss ». Et elle n’a pas tort, car le féminisme est l’un des thèmes chers à Speedy Ortiz, parmi ses nombreux textes acérés. Au fil des titres se dégage peu à peu une impression d’aisance et de dextérité. Les morceaux sont à la fois Noisy et délicats, n’hésitant pas à faire quelques détours plus expérimentaux avant d’exploser comme le refrain d’ Homonovus.

Et c’est là que le groupe tire son épingle du jeu. Les chansons s’enchainent dans un parfaite cohérence tout en restant relativement imprévisibles, libres de tout formatage, au point de se demander si ce quatuor ne s’autorise pas une bonne part d’improvisation lors de ses sessions d’enregistrement, comme un héritier des grands groupes psychédéliques des 70’s, mais le tout enrobé dans un style totalement Indie Rock. Et entre tous ces titres tortueux mais captivants viennent en tout cas s’intercaler quelques  hits bien plus directs qui vont tout de suite droit à l’essentiel, tels que ‘Swell Content’ ou ‘My Dead Girl’. Le résultat n’en est que plus délectable; voici un groupe qui semble faire exactement ce dont il a envie et au bout du compte tout le monde y trouve son compte, musiciens et auditeurs. Bien plus qu’un espoir, c’est sans le moindre doute l’une des formations qu’il faudra désormais suivre de très près en 2015, car Speedy Ortiz a désormais les clés en main pour devenir grand, très grand…

Titres conseillés : Raising the Skate, The Graduates, Homonovus, Swell Content, My Dead Girl, Ginger

Pour plus d’infos :

http://speedyortiz.com/
https://www.facebook.com/speedy…
https://twitter.com/killquilty

Vous aimerez aussi…

SLEATER-KINNEY - No Cities To Love (2015)COURTNEY BARNETT - Sometimes I Sit And Think, And Sometimes I Just Sit (2015)PAVEMENT - Crooked Rain Crooked Rain (1994)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top