Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > ALELA DIANE – The Pirate’s Gospel (2007)

ALELA DIANE – The Pirate’s Gospel (2007)

ALELA DIANE - The Pirate’s Gospel (2007)1. Tired Feet
2. The Rifle
3. The Pirate s Gospel
4. Foreign Tongue
5. Can you Blame the Sky?
6. Something s Gone Away
7. Pieces of String
8. Clickity Clack
9. Sister Self
10. Pigeon Song
11. Oh! My Mama
12. Heavy Walls
13. Gypsy Eyes

Date de sortie : 18 septembre 2007 / Label : Fargo Records / Pays d’origine : Etats-Unis

Nouvelle ‘égérie’ Folk révélée il y a peu en France par le label Fargo, Alela Diane est une chanteuse originaire de Nevada City qui, malgré son jeune âge de 23 ans, est en train de remporter un beau succès grâce à ce premier album intitulé ‘The Pirate’s Gospel’. Une oeuvre qui, tel un chant de sirène, bénéficie d’un étrange pouvoir d’envoûtement.

La sobre pochette aux tons sépia dévoile une artiste très sobre, dont l’apparence évoque une femme indienne. On ne s’étonnera donc pas de retrouver sur ce disque une atmosphère bercée par la Country, que Fargo avait justement inclus dans sa compilation ‘Even Cowgirls Get The Blues’. Les premières écoutes se révèlent d’ailleurs un peu trop marquées par ce lourd bagage musical. Et pourtant, sans se retrouver forcément séduit dès la première écoute, on ne cesse de revenir vers ce disque pour le savourer de plus en plus, jusqu’à ne plus pouvoir s’en passer.

Le charme de The Pirate’s Gospel réside pourtant dans des choses très simples : une voix, superbe, une guitare, quelques chœurs et des chansons pleines d’émotion. C’est donc avec le plus grand naturel qu’Alela Diane nous conte ses histoires particulièrement sombres avec un ton pourtant presque léger, notamment le très noir et déchirant ‘The Rifle’. Alors que le morceau titre ‘The Pirate’s Gospel’ ou ‘Can You Blame The Sky?’ abordent des contrées plutôt Country, ‘Foreign Tongue’ nous touche en plein cœur avec juste une voix, une guitare et quelques sifflements, tout comme ‘Pigeon Song’ et ‘Oh! My Mama’. Enfin, lorsque le piano et les chœurs enfantins viennent s’ajouter à cette formule sur ‘Pieces Of String’, toute résistance devient inutile…

Un an après sa sortie aux Etats-Unis, ‘The Pirate’s Gospel’ est devenu en quelques semaines un véritable phénomène en France, flirtant même avec les charts avec déjà plus de 10 000 exemplaires vendus et un concert à l’Européen complet depuis des lustres. Le talent d’Alela Diane s’impose avec grâce, naturel et surtout beaucoup de classe. Un très beau disque qui risque de lui ouvrir bien des portes dans un très proche avenir…

Titres conseillés: Tired Feet, The Rifle, The Pirate’s Gospel, Foreign Tongue, Can You Blame The Sky?, Pieces Of String, Pigeon Song, Oh! My Mama

Pour plus d’infos :

http://www.aleladiane.com
http://www.myspace.com/alelamusic

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top