Vous êtes ici
Accueil > Actualités > Chroniques express #31 : Crack Cloud, Tallies, Maggie Rogers, Twen, Katy J Pearson…

Chroniques express #31 : Crack Cloud, Tallies, Maggie Rogers, Twen, Katy J Pearson…

CRACK CLOUDMAGGIE ROGERSTALLIESTWENKATY J PEARSON

 

CRACK CLOUD - Tough Baby (Canada - Meat Machine - 16 septembre 2022) MAGGIE ROGERS - Surrender (Etats-Unis - Capitol Records - 29 juillet 2022) TALLIES - Patina (Canada - Bella Union - 29 Juillet 2022) TWEN - One Stop Shop (Etats-Unis - Twen Enterprises – 22 juillet 2022) KATY J PEARSON - Sound of the Morning (Angleterre – Heavenly Recordings – 8 juillet 2022)


CRACK CLOUD - Tough Baby (Canada - Meat Machine - 16 septembre 2022)

CRACK CLOUD – Tough Baby (Canada – Meat Machine – 16 septembre 2022)

Le Canada aime bien les collectifs débordants de créativité. Après Broken Social Scene à Toronto, Arcade Fire à Montreal, voici Crack Cloud, un groupe de Vancouver qui occupe une place de choix dans la catégorie ‘ovni musical’. S’il répond à un esprit Post-Punk et psychédélique, il nous ouvre les portes d’un univers totalement délirant, envoûtant sur l’extraordinaire « Please Yourself » avec chœurs, cuivres et piano à l’appui, mais aussi imprévisible. Après une introduction déroutante, Crack Cloud vous en fera voir – et entendre – de toutes les couleurs : « The Politician » et sa contagieuse ligne de basse, un « Virtuous Industry »   frénétique, ou le single « Tough Baby » pour la touche pop expérimentale. Un disque plein de mystère et d’audace, au moins autant que les albums de Fugazi pendant les années 90, une comparaison qui prend tout son sens sur les passages les plus furieux de l’album comme l’instrumental « Criminal ». Et justement, il serait criminel de passer sous silence un tel disque !

https://www.crackcloud.ca/https://www.instagram.com/crack.cloud/



MAGGIE ROGERS - Surrender (Etats-Unis - Capitol Records - 29 juillet 2022)

MAGGIE ROGERS – Surrender (Etats-Unis – Capitol Records – 29 juillet 2022)

La carrière de Maggie Rogers est un bien drôle de parcours. Talentueuse étudiante en musique, elle explose littéralement en 2017 avec le single « Alsaka » qui ouvre la voie à un premier album Pop / Soul particulièrement bien ficelé mais qui ne couvre qu’une infime partie de ses goûts et de ses talents. Car Maggie Rogers a grandi au son du Rock et de la Folk, ce qu’elle révéla ensuite en longueur à son public grâce à l’album « Notes from the Archive: Recordings 2011-2016 » où l’on découvre une toute autre artiste débordant d’idée et surtout de bonnes chansons. Elle a dû s’en souvenir pour composer « Surrender », un disque qui la projette à la fois dans l’univers de la ‘Super Pop’ mais qui la rapproche aussi d’un songwriting plus direct et diablement efficace sur ses singles incendiaires « That’s Where I am », « Want » et le plus folk « Horses ». Voix parfaitement maitrisée, production de haut vol, titres solides, tout y est : « Surrender » est l’album où Maggie Rogers reprend les choses là ou elle les avait laissées avec ses amours de jeunesse, mais aussi celui qui devrait la propulser très haut, avec un talent dans la lignée de Florence + The Machine.

https://www.maggierogers.com/https://www.facebook.com/MaggieRogers/https://www.instagram.com/maggierogers/https://twitter.com/maggierogers



TALLIES - Patina (Canada - Bella Union - 29 Juillet 2022)

TALLIES – Patina (Canada – Bella Union – 29 juillet 2022)

Non, vous ne rêvez pas : cet album qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un trésor caché des Sundays a bien été enregistré en 2022 par Tallies, un groupe originaire de Toronto qui fait revivre la magie de la Dream Pop des années 90. La voix haut perchée de la chanteuse guitariste Sarah Cogan n’y est pas pour rien, et les influences citées par le groupe lui-même non plus : Johnny Marr, Cocteau Twins, The Durutti Column, The Beach Boys… On nage en pleine vague 90’s, avec un savoir-faire et un son que l’on croyait perdus au moins depuis la fin des inoubliables Lush. Si « Patina » joue à merveille sur la nostalgie d’un Shoegaze défunt, ses chansons et son jeu de guitare façon The Smiths le ressuscitent en un rien de temps. Un vrai coup de cœur.

https://www.talliesband.com/https://www.facebook.com/talliesbandhttps://www.instagram.com/tallies.band/https://twitter.com/talliesband



TWEN - One Stop Shop (Etats-Unis - Twen Enterprises – 22 juillet 2022)

TWEN – One Stop Shop (Etats-Unis – Twen Enterprises – 22 juillet 2022)

Duo basé à Nashville, Twen avait fait une belle impression avec son premier album « Awestruck » sorti en 2019 sur Frenchkiss Records. Le groupe, composé de la chanteuse Jane Fitzsimmons et du guitariste Ian Jones est aujourd’hui de retour avec un disque d’Indie-Rock qui évoque l’âge d’or des groupes à guitares, à la fois héritier d’un style très indé et d’une sensibilité mélodique plus ancienne, avec ses effluves 70’s sur des titres tels que « HaHaHome » avec le mariage des guitares rythmique et solo, tout comme celui des voix masculines et féminines. L’ensemble est exécuté avec beaucoup de précision et une touche ‘radio-friendly’ au goût demeurant excellent sur « Feeling In Love (From The Waist Down) ». Bref, on ne s’ennuie pas sur cet album qui mérite bien plus d’attention qu’il n’en a eu jusqu’ici.

https://www.facebook.com/twenband/https://www.instagram.com/twen_band/https://twitter.com/TWEN_band



KATY J PEARSON - Sound of the Morning (Angleterre – Heavenly Recordings – 8 juillet 2022)

KATY J PEARSON – Sound of the Morning (Angleterre – Heavenly Recordings – 8 juillet 2022)

Le premier album de Katy J Pearson avait créé la surprise par sa simplicité et son parti-pris Country Folk au milieu de la campagne anglaise. « Sound of the Morning » semble d’abord prendre le même chemin avec son titre acoustique en ouverture, mais la chanteuse de Bristol montre une envie d’aller plus loin. Écrit et enregistré à la fin de l’année 2021, « Sound of the Morning » a été coproduit par Ali Chant (Yard Act) et Dan Carey (Fontaines D.C., Squid, black midi…). Le changement se fait surtout sentir à partir de « Howl » (on dirait du David Byrne !) qui ouvre la voie à des titres plus synthétiques comme « Confession », sans perdre de vue toute la saveur qui avait fait la réussite de « Return » en 2020.

https://www.facebook.com/MetroVerlainehttps://www.instagram.com/metroverlaine/


Laisser un commentaire

Top