Vous êtes ici
Accueil > Actualités > FINDLAY – The Last Of The 20th Century Girls (2022)

FINDLAY – The Last Of The 20th Century Girls (2022)

FINDLAY - The Last Of The 20th Century Girls (2022)1. Life Is But A Dream
2. The End Of The World
3. Night Sweats
4. Ride
5. Apricots
6. Retour
7. Strange One
8. The Parisienne
9. Not If You Were The Last Honey On Earth
10. In Love Again
11. Somehow, Someday
12. Happiness
13. The Last Of The 20th Century Girls
14. Wave Attack

Date de sortie : 13 mai 2022 / Label : Kartel Music Group / Pays d’origine : Angleterre

A la sortie de son premier album en 2017 c’était pour nous une évidence : Findlay serait the next big thing ! Après avoir sorti un incendiaire premier EP (« On & Off » en 2013) le moment semblait enfin venu. Ce n’était peut-être pas si évident pour tout le monde puisque malgré de belles tournées et un succès critique, BMG ne semble pas avoir reconduit son contrat, et l’anglaise s’est alors retrouvée à la case départ. Et c’était probablement la meilleure chose qui pouvait lui arriver…Findlay en a profité pour se dédier à son projet parallèle, TTRRUUCES, avec son compagnon Jules Apollinaire, qui donna naissance à un album du même nom en 2020. Quant à sa carrière solo, Natalie Findlay a pris le temps de la repenser, totalement, et de la construire à sa manière, sans se soumettre aux recommandations d’une quelconque direction artistique de Major.

Ce n’est pas pour rien qu’elle décrit elle-même ce disque comme un passage à l’âge adulte. Le résultat est d’une variété folle, un disque abouti et sans barrières sur lequel elle ne se refuse rien, et surtout pas le plaisir de chanter dans un français bien meilleur qu’elle ne laisse l’entendre sur l’entêtant titre électro pop « The Parisienne », ce qui nous change un peu des anglophones qui tentent la même expérience sans comprendre ce qu’ils disent.

Mais au-delà de ce morceau qui fait plutôt figure d’exception ici, elle enchaîne 13 autres titres de haute tenue, sur un rythme posé et mélancolique sur « Life is but a Dream », ou au contraire particulièrement enjoué sur « The End of the World » et « Night Sweats » dont elle a réalisé le clip. Le disque est psychédélique et envoûtant à souhait sur l’excellent « Strange One » qui évolue dans une dimension épique sur son final bercé de violons, voire encore plus efficace sur « The Last Of The 20th Century Girls », un morceau aux effluves 60’s qui sonne comme une chanson de Jefferson Airplane sortie d’une vieille malle. On découvre aussi Findlay avide de grands horizons dans un esprit proche d’Ennio Morricone sur « Somehow, Someday ».

C’est dans cette succession de styles que Findlay insuffle à son album toute sa force et son originalité, car ces chansons ne laissent à aucun moment l’impression d’être là pour boucher des trous. Les titres semblent mûrement réfléchis dans leur construction mais aussi leur place dans l’album qui résonne comme un voyage initiatique rêveur et psychédélique.  Avec « The Last Of The 20th Century Girls » Findlay passe donc haut la main le cap du second album, jusque dans la réalisation de sa pochette elle aussi très réussie, avec une posture plus mature et un succès qui sera cette fois-ci, espérons-le, bien plus que critique.

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de « Forgotten Pleasures » (2017)

Interview – Paris, mercredi 1er février 2017

Unexpected Festival #2 – Forum des Halles – Paris, samedi 3 juin 2017 : galerie photos
La Maroquinerie – Paris, lundi 24 avril 2017 : galerie photos
Festival Chorus – La Défense – Courbevoie, lundi 1er avril 2016 : galerie photos
La Flèche d’Or – Paris, mercredi 16 décembre 2015 : galerie photos

https://www.facebook.com/FindlayMusic
https://twitter.com/findlaymusic
https://soundcloud.com/findlay-music

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top