Vous êtes ici
Accueil > Actualités > HAMILTON LEITHAUSER – The Loves of Your Life (2020)

HAMILTON LEITHAUSER – The Loves of Your Life (2020)

HAMILTON LEITHAUSER - The Loves of Your Life (2020)1. The Garbage Men
2. Isabella
3. Here They Come
4. Cross-Sound Ferry (Walk On Ticket)
5. Don’t Check the Score
6. Til Your Ship Comes In
7. The Stars of Tomorrow
8. Wack Jack
9. Stars & Rats
10. The Other Half
11. The Old King

Date de sortie : 10 avril 2020 / Label : Glassnote / Pays d’origine : Etats-Unis

Que ce soit avec The Walkmen ou en solo, Hamilton Leithauser n’a jamais vraiment changé en 20 ans de carrière. Imaginatif et généreux, l’américain a toujours su utiliser sa plume à bon escient, nous dévoilant ses chansons comme un livre ouvert, avec beaucoup d’humanité, d’authenticité et de vécu. Et c’est exactement ce qui donne toute sa saveur à « The Loves of Your Life », le quatrième album d’une carrière discographique en solo entamée en 2014.

Il avait collaboré sur son dernier album intitulé « I Had a Dream That You Were Mine » avec Rostam, l’ex-Vampire Weekend, et il semble bien qu’il lui soit resté de ce projet à quatre main le goût pour une musique colorée comme celle du groupe New Yorkais, tout particulièrement sur des titres tels que « Don’t Check The Score », mais aussi teintée d’influences 70’s qui faisaient déjà partie de sa propre formule et que l’on retrouve sur le formidable « Here They Come », une vraie grande composition de singer songwriter, à l’ancienne.

L’histoire de ce titre mais tous les autres de l’album est inspirée de faits réels. Certaines plus que d’autres, confie-t-il, mais chaque chanson met en scène un personnage et un décor comme New York sur « Cross-sound Ferry (Walk-On Ticket) » : « J’ai écrit à propos de quelqu’un que j’ai rencontré sur le Cross-Sound Ferry, départ Orient Point NY, destination New London CT ».

Les personnages, hauts en couleurs, font les histoires de « The Loves of Your Life »« The Stars of Tomorrow parle d’une femme polonaise qui s’est présentée à moi quand elle s’est assise à côté de moi sur un banc face à l’océan. Avec un peu d’anxiété, elle m’a résumé l’histoire de sa vie – émigrant de Pologne pour se marier avec un homme très riche » commente-t-il.

Le disque est rempli d’anecdotes de ce genre. Hamilton Leithauser a entièrement écrit et produit l’album dans son propre studio de New York. « C’est un espace restreint typiquement New-Yorkais, rempli de toutes sortes d’instruments et d’équipements. J’ai bien essayé un studio professionnel, mais j’ai trouvé le processus et le résultat stérile, et j’ai tout jeté. J’ai découvert que ma créativité est plus vivace quand je n’ai pas à m’inquiéter de l’heure. »

La liberté et l’indépendance dont fait preuve l’américain se font sentir sur toute cette œuvre qui bénéficie d’un charme à l’ancienne particulièrement efficace sur des titres tels que « Stars & Rats », « The Old King » ou « Isabella ». Des compositions qui, sous leur apparence classique, fourmillent de surprises et d’émotions, celles d’un artiste au cœur gros comme ça qui ne demande qu’à les partager.

Pour plus d’infos :

https://www.hamiltonleithauser.com/
https://www.facebook.com/jameshamiltonleithauser/
https://twitter.com/HLeithauser

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top