Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > JUNE & LULA – Sixteen Times (2010)

JUNE & LULA – Sixteen Times (2010)

JUNE & LULA - Sixteen Times (2010)1. My Girl
2. I’m Not Going
3. Feeling You’re Falling
4. Tender Grass
5. Lonely Guy Blues
6. If I Cry
7. Goodbye Suzanne
8. Sixteen Times
9. The Man With The Cold Skin
10. The Clown
11. Cheers Men
12. Berceuse

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 1er novembre 2010 / Label : Sony Music – Columbia / Pays d’origine : France

Ce n’est pas parce qu’on est jeune et jolie qu’on n’a rien à dire, ou que l’on se retrouve cantonnée à faire des choses formatées. June & Lula, un duo qui, comme son nom ne l’indique pas, est bien de chez nous, l’ont bien compris. Franchement, on a été bluffé par le naturel avec lequel ces deux-là vous font croire qu’elles viennent d’ailleurs. En déployant des chansons fortement marquées par la Folk et le Blues Américain, Nashville en tête (la capitale de la Country), on n’aurait pas cru qu’elles puissent être originaires… de Seine et Marne.

June & Lula n’ont pour elles que leurs chansons, leurs guitares et leur complicité vocale. Et parfois il n’en faut pas plus. Les titres qui composent ce premier opus se limitent souvent au plus simple appareil, quelques percussions par-ci, un poil de son saturé par-là, sur des morceaux acoustiques mais vraiment entraînants et séduisants .

Oui, la musique de June & Lula respire l’Amérique profonde, à la limite de la Country, fort heureusement sans jamais tomber pour autant dans les clichés du genre. ‘My Girl’ nous ouvre donc les portes du Ranch de ces deux Cow Girls, avec ici un thème qui évoque beaucoup plus le Country Blues traditionnel Américain… chanté par des hommes!… Puisqu’il s’agit en gros d’entraîner la fille en question dans son lit. En dehors de cela, le rythme du titre est enjoué et fait rapidement son effet. C’est d’ailleurs la principale qualité de cet album. Le duo ne joue pas la carte de la Folk tire larmes dont on pourrait dire ‘c’est beau, mais c’est chiant’. Non, même lorsqu’elles entament un morceau tout en douceur et volupté (la très belle intro de ‘I’m Not Going’), leur jeunesse semble prendre le dessus et celles-ci nous fileraient presque l’envie de se déhancher sur de la Country.

Bref, June & Lula évitent bien les nombreux pièges que représente une telle entreprise. Leur album si rétro et basé sur des racines solidement ancrées dans la tradition d’un genre se retrouve donc paradoxalement complètement décalé, tout d’abord vis à vis d’une ‘modernité’ synonyme de surproduction, de trop nombreux effets, mais aussi à l’écart de la scène Folk hexagonale qui a explosé ces dernières années en se volant plus simples, moins penchées vers les arrangements somptueux, l’expérimentation ou même tout simplement la Pop (si ce n’est le très bon ‘ Goodbye Suzanne’). Difficile de parier sur la pérennité d’un tel projet, c’est peut-être parfois un peu ‘too much’ mais pour le moment on se fait plaisir avec ce disque assez convainquant, aux couleurs automnales, qui arrive donc à point avant le froid de l’hiver. Un pari risqué mais gagnant. Comme le dis si bien ce bon vieux Johnny H. : la musique elle vient de là, elle vient du Blues!

Titres conseillés : My Girl, I’m Not Going, Goodbye Suzanne, Berceuse

Pour plus d’infos :

http://www.juneetlula.com/
http://www.myspace.com/juneetlula
https://www.facebook.com/juneetlula/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top