Vous êtes ici
Accueil > À la une > MAIKA MAKOVSKI – MKMK (2021)

MAIKA MAKOVSKI – MKMK (2021)

MAIKA MAKOVSKI - MKMK (2021) 1. Love You Til I Die
2. I Live in a Boat
3. Reaching Out to You
4. Purpose
5. Places Where We Used to Sit
6. Scared of Dirt
7. Where Are You
8. Persian Eyes
9. The Posse
10. Center of the Universe
11. Tonight (Hidden Track)

Date de sortie : 28 mai 2021 / Label : BMG / Pays d’origine : Espagne

Maika Makovski fait partie de ces artistes que l’on a l’impression d’avoir toujours écouté, mais dont nous ne vous avons pourtant jamais parlé. On se demande bien pourquoi, puisque c’est à l’occasion de la sortie de son album éponyme sorti en 2011 que nous avions découvert cette chanteuse espagnole dont l’univers hanté nous rappelait à l’époque plutôt le Rock de PJ Harvey, notamment sur le single « Lava Love ».

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et 10 ans plus tard sa musique n’est évidemment plus la même, bien qu’elle a su conserver ce savoir-faire très Indie et anglophone qui lui confère probablement une place à part sur la scène ibérique, avec en outre un parti-pris pour une musique bien plus enjouée que par le passé. Avec des titres très choraux tels que « I Live in a Boat », Maika Makovski met l’accent sur l’effort de groupe, ce qui n’avait pas été forcément autant le cas auparavant. Elle en tire une énergie communicative et un penchant très mordant, qu’il se présent sous la forme de morceaux très Rock et saturés tels que « Reaching Out To You » (avec Howe Gelb) ou faussement intimes comme l’excellente entrée en matière que représente « Love You Till I Die ».

Maika Makovski semble avoir tout mis dans ce nouvel album. Toutes les idées qui fourmillent dans son esprit, toutes ses influences auxquelles elle rêvait de rendre hommage aussi. Difficile de ne pas entendre l’héritage de Sleater-Kinney sur « Purpose », mais aussi, plus globalement, d’une musique saturée à la fois psychédélique et décomplexée. L’œuvre qui en résulte est donc particulièrement aventureuse. Elle n’hésite pas à prendre ses auditeurs à contrepied en enchaînant des titres au tempo et au son très différents. « Places Where We Used to Seat » doit pour sa part beaucoup plus à l’Americana, avec sa guitare acoustique et son chant un peu Bluesy. Les cuivres de « Where Are You » et ses claviers lui donnent des airs de titre Ska des années 80.

Avec désormais 8 albums à son compteur, il était donc grand temps de vous présenter Maika Makovski, une artiste multidisciplinaire qui s’intéresse également aux art visuels et spectacles vivants et dont l’esprit vif et bouillonnant est capable de vous pondre quelques merveilles d’indépendance telles que ce « MKMK ».

Pour plus d’infos :

https://www.facebook.com/maikamakovski
https://twitter.com/maikamakovski

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top