Vous êtes ici
Accueil > À la une > MANNEQUIN PUSSY – I Got Heaven (2024)

MANNEQUIN PUSSY – I Got Heaven (2024)

MANNEQUIN PUSSY - I Got Heaven (2024)1. I Got Heaven
2. Loud Bark
3. Nothing Like
4. I Don’t Know You
5. Sometimes
6. OK? OK! OK? OK!
7. Tell Me Softly
8. Of Her
9. Aching
10. Split Me Open

Date de sortie : 1er mars 2024 / Label : Epitaph / Pays d’origine : Etats-Unis

En 2019 Mannequin Pussy avait sorti un album tellement direct, furieux, efficace et court qu’il nous avait laissé autant émerveillés que frustrés par sa durée (25 minutes). Il faut reconnaître que ce groupe de Philadelphie d’abord duo (formé en 2010 par les amis d’enfance Marisa « Missy » Dabice et Athanasios Paul) a toujours été Punk dans l’âme, même s’il a beaucoup changé au fil des ans. Des tout débuts ne demeure donc que Marisa depuis le départ d’Athanasios en 2021, en compagnie de Kaleen Reading (batterie), Colins Regisford (basse) arrivés en 2015/2016 et Maxine Steen devenue guitariste ‘officielle’ du groupe en 2023.

Loin de déstabiliser le groupe, la formation actuelle de Mannequin Pussy lui offre l’opportunité de peaufiner sa musique pour nous offrir aujourd’hui un disque bien plus nuancé et ambitieux que ses prédécesseurs. Produit par John Congleton, qui est décidément LE producteur des groupes indés immanquables du moment, « I Got Heaven » voit les américains s’embarquer dans un périple où la fureur d’hier trouve un nouvel équilibre grâce à des compositions nettement plus Indie absolument captivantes qui ne trahissent en rien l’ADN du groupe.

La première écoute pourrait donner l’étrange impression que Mannequin Pussy s’est assagi. Et pourtant le titre d’ouverture « I Got Heaven » n’a rien d’une chanson Pop guillerette, avec le chant hurlant de Marisa Dabice; son refrain dévoile déjà une facette moins Punk, mais toujours très Rock. Une impression confirmée par le plus Grunge et bien nommé « Loud Bark » qui alterne couplets posés et refrain rageur. Et même si « Nothing Like » a des airs de Shoegaze, on réalise vite que ce quatrième album possède tous les atouts nécessaires pour devenir celui de la consécration.

La chanson d’amour « I Don’t Know You » est le meilleur exemple de cette évolution, avec son aspect plus mélodique et rêveur sur un fond sonore saturé. Mais le groupe semble prêt à dégainer à n’importe quel moment, comme sur le refrain de « Sometimes », le final de « Softly » ou « Of Her » et « Aching », furieux de bout en bout, avant la fausse douceur de « Split Me Open ».

« I Got Heaven » est assurément ce que l’on appelle en anglais un ‘grower’, l’un de ces albums qui ne se livre pas dès la première écoute – bien qu’il soit très direct ! – il gagne en épaisseur au fil du temps. Un album ambitieux que l’on risque d’écouter encore bien longtemps !

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de « Patience » (2019)

https://mannequinpussy.com/
https://www.instagram.com/mannequinpussy
https://www.facebook.com/mannequinpword//
https://twitter.com/mannequinpussy

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top