Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > MINORS – Ways/Times (2011)

MINORS – Ways/Times (2011)

MINORS - Ways/Times (2011)1. We Were Kings
2. Them Beaches
3. As Black Sheets Draw Near
4. We Stars Are Suns
5. Blackburn
6. To Arms
7. While Indians Hunt
8. There, The Deaf Cold
9. Enthorns Of Pire
10. Fire & Sword
11. So Long

Date de sortie : 5 septembre 2011 / Label : Autoproduction / Pays d’origine : France

Minors avait tout du groupe à côté duquel on aurait pu, je dirais même ‘on aurait dû’ passer. Pourquoi ? Ce n’est pourtant pas qu’on n’aime pas les autoproduits chez nous, bien au contraire, c’est dans cet esprit de découverte que l’on a commencé à écrire il y a quelques années, mais au fil du temps le nombre de groupes qui vous envoie des emails pour réclamer un article devient tel que l’on finit par s’y perdre, et aussi passer beaucoup moins de temps qu’on ne le voudrait sur chacun d‘entre eux. Alors il n’y avait pas de raison que Minors échappe à cette terrible règle, sauf que nous avons pris le temps de l’écouter justement. Un peu, un peu plus, encore, toujours plus, jusqu’à ne plus pouvoir s’en passer.

Minors est un sextet Parisien qui, à les entendre, n’a rien d’un groupe de débutants. Une vraie chorale alternative à la créativité débordante. Il y a en effet beaucoup de choses à découvrir et à défricher dans cet album riche et varié. Instantanément c’est à Arcade Fire que l’on pourrait penser, époque ‘Funeral’, (sur le refrain de ‘Them Beaches’) mais avec un côté plus ‘fait maison’, ce qui n’est pas faux puisque ce disque a apparemment été enregistré ‘à la maison’, justement. C’est d’autant plus surprenant quand on entend la qualité sonore du résultat. Jamais les nombreux instruments ou les chœurs qui nourrissent leur chansons ne viennent se marcher les uns sur les autres. Le tout fourmille au contraire de détails que l’on prend beaucoup de plaisir à découvrir au fil des écoutes. Ces musiciens accomplis nous présentent donc derrière l’étiquette fourre-tout ‘Indie Rock’ une œuvre qui est beaucoup plus que cela, qui va aussi bien emprunter ses ambiances au Jazz qu’à la Bossa sur l’impressionnant ‘We Stare At The Sun’, un titre sur lequel Minors nous présente une sorte de Post Rock revisité, le chaînon manquant entre Sigur Ros et Mogwai…

‘Blackburn’ démarre quant à lui comme une chanson de Folk Hippie, à la manière de nombreux groupes en verve comme Fleet Foxes, ou Local Natives, puis tout à coup démarre un pré-refrain complètement en décalage avec le reste du titre. Un parfum des îles inattendu, on a l’impression que Vampire Weekend vient de s’inviter à la fête. Et ce n’est pas tout ! Une dose d’instruments classiques par dessus tout ça et le tour est joué ! On entendra à d’autres moments des rythmes tribaux (‘While Indians Hunt’), ou même un soupçon d’ambiance Klezmer (dans l’intro de ‘To Arms’).

L’album succède ainsi des titres qui ne se ressemblent pas, même s’ils conservent cette même ligne directrice, cet esprit de groupe,  cette complémentarité dans le chant et dans la musique.  Franchement, quand on voit que ce genre de groupe est autoproduit, on se demande qui doit s’inquiéter, les autoproduits ? L’industrie musicale ? Nous ?! Alors ne passez surtout pas à côté de Minors, parce que des groupes hexagonaux aussi talentueux on n’en croise pas tous les quatre matins. On espère que leur réussite sera à la hauteur de ce talent.

Titres conseillés : Them Beaches, As Black Sheets Drawn Near, We Stare At The Sun, Blackburn, To Arms, While Indians Hunt, Fire & Sword

Pour plus d’infos :

http://minors.bandcamp.com/
http://www.facebook.com/pages/Minors/106779432733434
http://www.myspace.com/mnrs

Vous aimerez aussi…

ARCADE FIRE - Funeral (2004)CLOUD CONTROL - Bliss Release (2011)LOCAL NATIVES - Gorilla Manor (2010)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top