Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > RIDE – This Is Not A Safe Place (2019)

RIDE – This Is Not A Safe Place (2019)

Ride - This Is Not A Safe Place (2019)1. R.I.D.E.
2. Future Love
3. Repetition
4. Kill Switch
5. Clouds Of Saint Marie
6. Eternal Recurrence
7. 15 Minutes
8. Jump Jet
9. Dial Up
10. End Game
11. Shadows Behind The Sun
12. In This Room

Date de sortie : 16 août 2019 / Label : Wichita Recordings – Pias / Pays d’origine : Royaume-Uni

20 ans ! C’est le temps qu’il aura fallu à Ride pour faire son retour discographique, avec « Weather Diaries » qui succédait à l’album de la discorde « Tarantula ». Mais le plaisir des retrouvailles ne fait pas tout et bien que ce disque ait permis au groupe de se remettre sur les rails, il était loin d’égaler les grandes heures du groupe, malgré l’envie affichée et quelques beaux passages.

Mais ils n’avaient pas pour autant dit leur dernier mot. Et c’est l’EP sorti l’année suivante, « Tomorrow’s Shore », qui allait réellement remettre Ride sur les rails et par la même occasion leurs fans sur la voie afin de savoir ce qu’ils étaient sur le point de nous réserver. Très satisfaits de leur collaboration avec Erol Alkan qui avait produit « Weather Diaries » et qui les avait accompagnés dans leur virage plus électronique sur l’EP suivant, les quatre garçons d’Oxford se sont à nouveau offert ses services pour sortir de leur zone de confort (et c’est à notre avis la meilleure façon de décrire le titre « This Is Not A Safe Place »).

Et cette fois ça marche. La bande à Mark Gardener et Andy Bell nous propose un album étonnamment moderne et inspiré pour un groupe de cet âge : l’heureuse rencontre des claviers et des larsens de guitares, parfaitement illustrée par le titre « R.I.D.E. » qui ouvre l’album, tout en gardant leur identité « Shoegaze » et en alternant habilement titres atmosphériques (le magnifique « Clouds Of St. Marie », ou le final « In This Room » qui culmine à 8 minutes 40) et refrains saturés (« Jump Set », « End Game »).

C’est donc avec bien plus qu’un simple plaisir nostalgique que l’on découvre les chansons de « This Is Not A Safe Place ». Bourré d’idées, le disque évolue entre toutes ces ambiances sans perdre de vue les mélodies qui donnent toute leur saveurs aux compositions du groupe. L’ensemble et riche et ambitieux, suffisamment pour affirmer cette fois-ci sans hésiter : Ride est de retour, vraiment.

Pour plus d’infos :

Chroniques :

Weather Diaries (2017)
OX4 – The Best Of Ride (Box Set – 2001)
Going Blank Again (1992)
Nowhere (1990)

http://www.ridemusic.net
http://www.facebook.com/rideox4
http://www.twitter.com/rideox4
http://www.instagram.com/rideox4official

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top