Vous êtes ici
Accueil > Actualités > ST. VINCENT – All Born Screaming (2024)

ST. VINCENT – All Born Screaming (2024)

ST. VINCENT - All Born Screaming (2024)1. Hell is Near
2. Reckless
3. Broken Man
4. Flea
5. Big Time Nothing
6. Violent Times
7. The Power’s Out
8. Sweetest Fruit
9. So Many Planets
10. All Born Screaming (feat. Cate Le Bon)

Date de sortie : 26 avril 2024 / Label : Total Pleasure Records / Pays d’origine : Etats-Unis

A force d’enfiler des costumes d’album en album, St. Vincent avait fini par se perdre un peu en route, poussant à l’extrême le concept de l’artiste aux milles visages en s’inspirant de la période Soul de David Bowie sur un « Daddy’s Home » où sa technique et son sens du théâtre avaient pris le dessus sur son inspiration. L’américaine est pourtant toujours sur tous les fronts, du vrai-faux documentaire « The Nowhere Inn » avec Carrie Brownstein de Sleater-Kinney à sa participation à l’écriture de « Cruel Summer » de Taylor Swift en 2019 mais aussi celle de « Obesssed » sur le dernier d’Olivia Rodrigo en 2023.

Bref, l’ex-étoile montante de l’Indie Rock arty est en quelque sorte passée de l’autre côté du miroir, ce qui est une bonne nouvelle pour le public maintstream mais pas nécessairement pour les fans de la première heure. Nous avions revu nos attentes à la baisse après « Daddy’s Home » et les surprises que nous réserve septième album n’en sont que meilleures. St. Vincent a décidé de renouer avec une – relative – proximité en retrouvant son propre rôle mais en décidant surtout de remettre en avant sur quelques solos renversants son instrument de prédilection : la guitare. Du final du très rock « Broken Man » qui renoue avec l’esprit de ses meilleures compositions pré-2015 aux solos de « Flea », Annie Clark montre qu’elle n’a rien perdu de sa fougue, nous entraînant avec elle dans ses élans épiques.

On retrouve donc St. Vincent au centre de l’album, du jeu et à sa production, le tout réalisé avec de nombreux invités dont Dave Grohl à la batterie sur « Flea », Mark Guiliana, Cate Le Bon sur « All Born Screaming », Justin Meldal-Johnsen (collaborateur de Beck, Paramore, Nine Inch Nails, M83, Air…), Stella Mogzawa (Warpaint) et le mixage de Cian Riordan. Ce contrôle total lui laisse amplement le loisir de déployer toutes les facettes de son talent, notamment sur l’électro-funk-rock « Big Time Nothing » ou l’on retrouve l’influence de Prince, le charme rétro absolument irrésistible de « Violent Times », la dream pop ambiante de « Hell lis Near », ou les sonorités 80’s de « Sweetest Fruit ».

On retrouve ainsi sur « All Born Screaming » l’artiste bidouilleuse et aventureuse qui avait imposé dès la fin des années 2000 son style singulier dans le paysage musical. Un disque qui brille (et brûle) de mille feux en forme de retour aux sources, et peut-être bien son meilleur depuis dix ans.

Pour plus d’infos :

Chroniques :

Daddy’s Home (2021)
Masseduction (2017)
St. Vincent (2014)
DAVID BYRNE & ST. VINCENT – Love This Giant (2012)
Strange Mercy (2011)
Actor (2009)
Marry Me (2007)

Le Trianon, Paris, mardi 24 octobre 2017 : compte-rendu / galerie photos

Interview, Paris, mardi 18 février 2014

Galerie photos du concet à la Cigale, le mardi 18 février 2014

Interview, vendredi 24 juin 2011
Galerie photos du concet au Café de la Danse, le Mercredi 30 novembre 2011

http://www.ilovestvincent.com/
http://www.facebook.com/stvincent
https://www.instagram.com/st_vincent
http://twitter.com/st_vincent

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top