Vous êtes ici
Accueil > À la une > Chroniques express #13 : Tapeworms, Hannah Georgas, Sophie Hunger, Alice Phoebe Lou, Cathédrale…

Chroniques express #13 : Tapeworms, Hannah Georgas, Sophie Hunger, Alice Phoebe Lou, Cathédrale…

TAPEWORMSHANNAH GEORGASSOPHIE HUNGERALICE PHOEBE LOUCATHEDRALE

TAPEWORMS - "Funtastic" HANNAH GEORGAS - All That Emotion (2020) SOPHIE HUNGER - Halluzinationen (2020) ALICE PHOEBE LOU - Live at Funkhaus (2020) CATHEDRALE - Houses Are Built The Same (2020)


TAPEWORMS - "Funtastic"

TAPEWORMS – Funtastic (France – Howlin’ Banana Records – 25 septembre 2020)

Comment, vous avez dit Shoegaze ? Oui ! C’est évident, les français de Tapeworms s’en revendiquent, mais leurs influences ne sauraient s’arrêter là. Ce trio de Lille, enfant de la génération Z, joue avec les codes du genre et dévoile un style fait d’un habile mélange de guitares saturées, d’effets de chorus et de touches électroniques particulièrement réussi. Une sorte de Shoegaze 2.0 que les expérimentés anglais de Ride eux-mêmes n’auraient pas renié !

https://www.facebook.com/tapewormsbandhttps://twitter.com/Tapewormsbandhttps://www.instagram.com/tapewormsband/



HANNAH GEORGAS - All That Emotion (2020)

HANNAH GEORGAS – All That Emotion (Canada – Arts & Crafts – 4 septembre 2020)

Artiste aussi rare que confidentielle, Hannah Georgas n’est pas la compatriote de Feist pour rien ! « All That Emotion » est déjà son quatrième album. Nous avions beaucoup aimé la sensibilité de son 2ème album éponyme sorti en 2014, suivi de « For Evelyn » en 2017, un disque sur lequel elle confirmait son style fait de guitares, de touches électroniques, et d’un chant mélancolique que l’on retrouve ici à son meilleur. Tout est dans le titre : si vous n’êtes pas touchés par la beauté subtile de la musique d’Hanna Georgas, alors vous n’avez pas de cœur…

http://www.hannahgeorgas.com/http://www.facebook.com/TheMusicOfHannahGeorgashttp://twitter.com/hannahmusic



SOPHIE HUNGER - Halluzinationen (2020)

SOPHIE HUNGER – Halluzinationen (Suisse – Supermoon / Caroline – 4 septembre 2020)

Depuis son premier album « Monday’s Ghost » sorti en 2009, Sophie Hunger n’a cessé de se renouveler, de remettre en question sa musique, de se mettre en danger au risque de se perdre parfois en route. Rockeuse, jazzwoman, cette touche-à-tout de la musique avait déjà montré son envie d’expérimenter un peu avec un peu plus d’électronique sur « Molecules », sorti en 2018. « Halluzinationen » est finalement une bonne synthèse de ses dix dernières années, en anglais ou en allemand, il ne manque peut-être qu’une chanson en Français pour se rappeler combien la musique de cette suissesse est aussi essentielle qu’originale.

http://www.sophiehunger.com/https://www.facebook.com/sophiehunger/https://twitter.com/sophiehunger



ALICE PHOEBE LOU - Live at Funkhaus (2020)

ALICE PHOEBE LOU – Live at Funkhaus (Allemagne / Afrique du Sud – Autoproduit – 1er mai 2020)

La magie a un autre nom, c’est Alice Phoebe Lou. Et après l’avoir vue en concert, on se dit qu’on aura rarement l’occasion d’assister encore une fois à quelque chose d’aussi beau. Encore fallait-il pouvoir immortaliser tout cela sur un album, et ce concert enregistré à Berlin en décembre 2019 arrive à capter toute l’essence et l’aura de cette artiste hors norme. Dans une atmosphère totalement transcendante, Alice Phoebe Lou prolonge le bonheur qu’elle nous avait procuré sur scène. Pour traduire l’un de ses titres, nous dirons que ce moment d’une rare beauté possède « quelque chose de sacré »

http://www.alicephoebelou.com/ https://www.facebook.com/alicephoebeloumusic/ https://twitter.com/alicephoebelou



CATHEDRALE - Houses Are Built The Same (2020)

CATHEDRALE – Houses Are Built The Same (France – Howlin’ Banana Records – 27 mars 2020)

Il n’est jamais trop tard pour parler d’un bon album, et celui de Cathédrale, qui aurait pu être une victime collatérale du début de confinement en mars dernier, fait partie de ceux-là. Condensé nerveux de Post Punk, le troisième album sans concessions du groupe toulousain n’aurait pas dépareillé sur la scène britannique de la fin des années 70, ni de celle d’aujourd’hui d’ailleurs. Un efficace album sous influence Parquet Courts, Libertines ou Buzzcocks qui représente un véritable bon en avant pour Cathédrale.

https://www.facebook.com/cathedraleband/https://cathedrale-tls.bandcamp.com/


Laisser un commentaire

Top