Vous êtes ici
Accueil > Actualités > Chroniques express #29 : Carly Blackman, Shearwater, Andrew Bird, Horsegirl, Just Mustard…

Chroniques express #29 : Carly Blackman, Shearwater, Andrew Bird, Horsegirl, Just Mustard…

CARLY BLACKMANSHEARWATERANDREW BIRDHORSEGIRLJUST MUSTARD

CARLY BLACKMAN - Journey to the End of the Waves (2022) SHEARWATER - The Great Awakening (2022) ANDREW BIRD - Inside Problems (2022) HORSEGIRL - Versions of Modern Performance (2022) JUST MUSTARD - Heart Under (2022)


CARLY BLACKMAN - Journey to the End of the Waves (2022)

CARLY BLACKMAN – Journey to the End of the Waves (France/Irlande – Rupture – 10 juin 2022)

Avec ses quelques notes de guitare acoustique, cet album débute comme un disque de Neil Young : avec poésie. Et c’est dans cet univers entre Folk et Classic Rock que nous emporte dès les premiers instants cette artiste d’origine irlandaise qui a passé une grande partie de son existence en France. Avec les touches de Jazz vocal héritées de ses études, son engagement pour les arts et le féminisme, son sens inné pour composer une pop psychédélique et magistrale dont on se délecte sur « Lolita’s Death », un titre directement inspiré du roman de Nabokov qui incarne justement ce message féministe, Carly Blackman – que vous connaissiez peut-être déjà sous le pseudonyme Carly Sings – dévoile un album au charme rare, qui porte en lui beaucoup d’émotions, à la manière de la non moins talentueuse Alice Phoebe Lou.

http://carlyblackman.com/https://www.facebook.com/carlysings/https://www.instagram.com/carly_blackman/



SHEARWATER - The Great Awakening (2022)

SHEARWATER – The Great Awakening (Etats-Unis – Polyborus – 10 juin 2022)

Il aura fallu six longues années à Shearwater pour revenir sur le devant de la scène, même s’ils le font aujourd’hui par une plus petite porte, après un « Jet Plane & Oxbow » particulièrement avenant sorti sur Sub Pop Records en 2016. « The Great Awakening » est sans aucun doute un retour aux sources, et à la nature si chère à Jonathan Meiburg, d’où ce titre aux multiples significations. Mais celui-ci n’illustre pas son propos par des chansons aussi directes que sur son précédent album. Ce nouveau disque est un appel à la contemplation qu’il met d’ailleurs à l’honneur sur des compositions qui prennent leur temps, comme « The Goes The Sun » qui culmine à 7’45. Le résultat, qui peut rappeler « The Golden Archipelago », mettra peut-être un peu plus de temps à conquérir les amateurs du groupe, mais l’intégrité, la passion, l’engagement avec lesquels Shearwater vit sa musique feront le reste.

http://www.shearwatermusic.com/https://www.facebook.com/ShearwaterBand/http://twitter.com/ShearwaterBandhttps://www.instagram.com/shearwaterband



ANDREW BIRD - Inside Problems (2022)

ANDREW BIRD – Inside Problems (Etats-Unis – Loma Vista Recordings – 3 juin 2022)

La carrière d’Andrew Bird a beau être longue et bercée par un grand nombre d’albums, son 16ème opus « Inside Problems » nous démontre à quel point son inspiration n’est pas prête de se tarir. C’est plutôt le phénomène inverse qu’il décrivait non sans humour dans le titre « My Finest Work Yet » en 2019 : Andrew Bird est sur tous les fronts, entre son travail en solo, un album de Noël qui ne ressemble à aucun autre et sa collaboration avec Jimbo Mathus l’an dernier. Il observe aujourd’hui les divers problèmes qui tourbillonnent à l’intérieur de son esprit. Ces chansons sont le résultat d’obsessions nocturnes remises en ordre, puis projetées vers l’extérieur. Si tout cela vous semble très philosophique, sachez que sa musique n’a pas changé, avec ses violons et ses sifflements que l’on entend toujours sans mal sur « Fixed Positions ». Andrew Bird a beau nous parler de problèmes, il n’en a pas trop pour composer des chansons toujours aussi séduisantes.

http://www.andrewbird.nethttps://www.facebook.com/AndrewBirdMusic/https://twitter.com/andrewbirdhttps://www.instagram.com/andrewbirdmusic



HORSEGIRL - Versions of Modern Performance (2022)

HORSEGIRL – Versions of Modern Performance (Etats-Unis – Matador – 3 juin 2022)

On ne sait pas s’i l’on doit être plus impressionné par la précocité de Horsegirl, trio de Chicago dont les membres fêtent tout juste leurs 18 ans, ou par l’aisance avec laquelle elles semblent avoir digéré leurs influences à forte dominante 90’s. Oui, il y a un peu de Breeders ou de Belly dans la musique de Horsegirl, il y a aussi ce goût évident pour les guitares dissonantes et les larsens, façon Sonic Youth. Et, pour se rapprocher (un peu) du présent, cette touche DIY qui nous rappelle notamment Electrelane. De belles références certes, mais Penelope Lowenstein (guitare, chant), Nora Cheng (guitare et chant aussi) et Gigi Reece (batterie) font tout collectivement, de l’écriture des chansons en passant par la conception sonore et visuelle, et cela s’entend dans le résultat : « Versions of Modern Performance », produit par John Agnello (Dinosaur Jr., Sonic Youth, Kurt Vile) est un coup de maître, la première pierre d’un édifice qui pourrait être bientôt très grand.

https://horsegirlmusic.com/https://www.facebook.com/horsegirlmusichttps://twitter.com/musichorsegirlhttps://www.instagram.com/horsegirlmusic



JUST MUSTARD - Heart Under (2022)

JUST MUSTARD – Heart Under (Irlande – Partisan Records – 27 mai 2022)

Dans la famille Post-Punk dublinoise, je demande les enfants. Originaires de Dundalk pour être exact, Just Mustard n’en sont pourtant plus à leur coup d’essai. Ce groupe que nous avions découvert en première partie de Fontaines D.C. dès leur premier concert parisien au Point Ephémère en 2017 a su évoluer à sa manière pour ne pas rester dans l’ombre de ses illustres aînés, s’en détachant aujourd’hui par le biais d’une musique particulièrement noire, portée par le chant fantomatique de Katie Ball. A vrai dire, on n’a pas entendu grand-chose d’aussi sombre depuis « Pornography » de The Cure, sauf que Just Mustard privilégie des constructions sonores atmosphériques et inquiétantes, presque gothiques, comme leurs pairs de Brighton Esben & The Witch. Une musique noire à la limite du Shoegaze à mettre entre toutes les oreilles.

https://justmustard.ie/https://www.facebook.com/justmustardmusichttps://www.instagram.com/justmustard/https://twitter.com/justmustard


Laisser un commentaire

Top