Vous êtes ici
Accueil > Actualités > Chroniques express #34 : Aoife Nessa Frances, Liraz, Jesca Hoop, Al-Qasar, Momma…

Chroniques express #34 : Aoife Nessa Frances, Liraz, Jesca Hoop, Al-Qasar, Momma…

AOIFE NESSA FRANCESLIRAZJESCA HOOPAL-QASARMOMMA

 

AOIFE NESSA FRANCES - Protector (Irlande – Partisan Records - 28 octobre 2022) LIRAZ - Roya (Israël - Glitterbeat - 7 octobre 2022) JESCA HOOP - "Order of Romance" - sortie le 16 septembre 2022 (Memphis Industries) AL-QASAR - Who Are We? (France - Glitterbeat - 16 septembre 2022) MOMMA - Household Name (Etats-Unis - Lucky Number - 1er juillet 2022)


AOIFE NESSA FRANCES - Protector (Irlande – Partisan Records - 28 octobre 2022)

AOIFE NESSA FRANCES – Protector (Irlande – Partisan Records – 28 octobre 2022)

Aoife Nessa Frances était l’invitée surprise de l’année 2020, celle qui derrière ses chansons élaborées dévoilait déjà un univers très personnel, s’inscrivant par la même occasion dans la lignée des artistes Indie Folk Irlandais qui sortent chaque année de leurs frontières. Si la dublinoise reste encore aujourd’hui un secret trop bien gardé en France, son nouvel album enregistré dans une petite maison du comté de Kerry avec Brendan Jenkinson (producteur, clavier, basse, synthétiseur, clarinette) et Brendan Doherty (batterie) vient confirmer tous les espoirs portés par son premier album. « Protector » déploie un univers rêveur, où la Folk flirte parfois avec une Dream Pop contemplative (« Emptiness Follows ») et des arrangements de cordes et de cuivres luxuriants (« Way to Say Goodbye »), le tout porté par le chant mélancolique d’Aoife Nessa Frances qui nous entraîne dans un voyage onirique et spirituel de toute beauté…

https://aoifenessafrances.com/https://www.facebook.com/aoifenf/https://www.instagram.com/aoifenessafrances/https://twitter.com/AoifeNessa



LIRAZ - Roya (Israël - Glitterbeat - 7 octobre 2022)

LIRAZ – Roya (Israël – Glitterbeat – 7 octobre 2022)

Liraz est une citoyenne du monde. Née de parents juifs iraniens exilés dans les années 60, elle a grandi en Israël, passa trois ans à Tehrangeles – le petit Téhéran de Los Angeles – mais n’a jamais perdu de vue ni ses origines, ni l’héritage culturel de tous ses lieux de résidence. Sa musique est un étonnant mélange de rock psychédélique, de rythmes et d’instruments traditionnels. Sa touche persane est ultra-présente, jusque dans les textes puisqu’elle chante en farsi. Si l’on doit reconnaître que l’on aimerait bien savoir ce qu’elle raconte, elle sait en tout cas nous entraîner dans son univers dansant (même s’il l’est un peu moins que son précédent album, le plus électronique « Zan »). A travers « Roya » qui signifie fantaisie, elle rend surtout hommage à la liberté d’antan des artistes iraniens, et tout particulièrement des voix féminines qui ont aujourd’hui tant de mal à se faire entendre. Derrière ce disque bourré de charme, Liraz délivre un message de liberté, de paix et de partage qui reprend un peu les choses là où le roman « Les Chats Persans » les avait laissées…

 https://www.facebook.com/LirazOfficial/https://www.instagram.com/liraz_naz/https://twitter.com/LirazCharhi



JESCA HOOP - "Order of Romance" - sortie le 16 septembre 2022 (Memphis Industries)

JESCA HOOP – Order of Romance (Etats-Unis – Memphis Industries – 16 septembre 2022)

Jesca Hoop fait à nouveau équipe avec John Parish pour son nouvel album « Order of Romance » sur lequel elle ne se refuse encore une fois rien et pousse un peu plus loin les frontières d’une musique qui ne ressemble à aucune autre.  Un disque qui fourmille d’arrangements, de chœurs, de cuivres et de bruits en tous genres (on se croirait dans un film sur l’épatant « Sioux Falls »), et qui ne manque pas d’entrain, avec un côté presque festif dans son exécution sur des titres au fond pourtant sombres tels que « Hatred as a Mother ». Une ambiance chaleureuse qui ne cache donc pas des thèmes sérieux, comme la perte de la virginité sur « I Was Just 14 », le contrôle des armes à feu sur le très dur « Seven Pounds of Pressure », les cultes religieux et politiques et le changement climatique sur « Firestorm ». Un disque complexe dans ses textes et dans sa construction et pourtant si beau, si séduisant, si évident… On se demande jusqu’où ira l’art contemporain de Jesca Hoop !

http://www.jescahoop.com/http://www.facebook.com/JescaHoopMusichttps://www.instagram.com/jescahoopster/http://twitter.com/jescahoop



AL-QASAR - Who Are We? (France - Glitterbeat - 16 septembre 2022)

AL-QASAR – Who Are We? (France – Glitterbeat – 16 septembre 2022)

Al-Qasar est né dans le quartier parisien de Barbès sous l’impulsion de Thomas Attar Bellier, un globe-trotter qui a vécu à Los Angeles, Paris, New York, Lisbonne…  On ne s’étonne pas de retrouver la question de l’identité au centre du titre de cet album : « Who Are We? » . C’est ainsi que se présente Al-Qasar, collectif franco-egypto-algéro-maroco-américain de rock psychélédique, stoner et Touareg, fortement marqué par les rythmes Nord africains, avec le chanteur marocain Jaouad El Garouge. Le ‘rock du désert’ d’Al-Qasar n’est pas sans rappeler la musique de Rachid Taha, qui avait déjà influencé les Punks à l’époque de « Rock The Casbah » piqué par les Clash. Ici, ce sont Lee Ranaldo (Sonic Youth) et le chanteur punk Jello Biafra (Dead Kennedys) qui se joignent à la fête sur trois titres, et la chanteuse Hend Elrawy (Orange Blossom) clôt l’album sur « Ma Wa Jamal ». C’est ainsi que l’Arabian-fuzz est né : le groove arabe en version électrique ou le garage rock en version orientale…

https://www.facebook.com/alqasarbandhttps://www.instagram.com/alqasarband/



MOMMA - Household Name (Etats-Unis - Lucky Number - 1er juillet 2022)

MOMMA – Household Name (Etats-Unis – Lucky Number – 1er juillet 2022)

Si vous avez eu, vous aussi, la désagréable surprise d’écouter le nouveau Smashing Pumpkins (et même le précédent), vous serez certainement heureux de découvrir que l’esprit des 90’s n’est pas mort pour autant, et c’est à de nouvelles têtes que l’on doit ce renouveau : Momma, un duo féminin originaire de Brooklyn composé d’Allegra Weingarten et d’Etta Friedmann qui a sorti cette année un deuxième album absolument parfait, une version moderne de Veruca Salt, où l’on peut déceler de nombreuses autres références telles que les Pixies, les Breeders, Belly… Plus rugueux que Soccer Mommy et Beabadoobee et sorti peu de temps après le premier album de Horsegirl qui ravivait déjà avec brio cette flamme alternative, « Househould Name » regorge de titres saturés hyper fédérateurs, à tel point que l’on se demande pourquoi ces deux-là ne jouent pas déjà dans des stades…

https://www.mommaband.com/https://www.facebook.com/mommaband/https://twitter.com/momma_band


Laisser un commentaire

Top