Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > GAZ COOMBES PRESENTS… – Here Come The Bombs (2012)

GAZ COOMBES PRESENTS… – Here Come The Bombs (2012)

GAZ COOMBES PRESENTS... - Here Come The Bombs (2012)1. Bombs
2. Hot Fruit
3. Whore
4. Sub Divider
5. Universal Cinema
6. Simulator
7. White Noise
8. Fanfare
9. Break the Silence
10. Daydream On a Street Corner
11. Sleeping Giant

Date de sortie : 21 mai 2012 / Label : Hot Fruit Recordings – EMI / Pays d’origine : Royaume-Uni

Et voilà, après Jarvis Cocker, Damon Albarn, Brett Anderson, Noel Gallagher, et même Thom Yorke – bien que Radiohead soit toujours en vie – Gaz Coombes est le dernier des leaders d’ex-légendes de la Pop britannique a se lancer en solo, après la séparation de Supergrass il y a deux ans, plus liée au poids des ans qu’à une réelle implosion parmi ses membres.  Et hormis les soporifiques albums de Brett Anderson, tout le monde s’en est plutôt bien sorti dans cette entreprise. Restait encore à savoir quel était donc le vrai poids de Gaz Coombes au sein de son groupe, si sa plume et ses qualités de musicien lui permettraient de rebondir en solo sans nous balancer du sous-Supergrass.

Rassurez-vous, la plume est intacte. Bien sûr on n’efface pas 15 ans de carrière d’un coup, et le spectre de Supergrass plane souvent au-dessus de ce premier effort qui s’en démarque toutefois dans son exécution. C’est à l’électronique que Gaz Coombes s’en remet pour se renouveler, non pas comme élément centrale de sa musique, mais plutôt comme un jouet qui lui permett de peaufiner ses chansons et d’expérimenter en leur offrant d’une certaine manière la modernité que son groupe ne représentait plus.

Si l’on émet d’abord quelques doute en écoutant le très synthétique ‘Bombs’ qui ouvre l’album, le disque prend son envol dès le second, ‘Hot Fruit’, un concentré d’énergie avec lequel il nous démontre qu’il en a encore sous la pédale.  Coproduit par Sam Williams qui avait déjà travaillé sur ‘I Should Coco’, cet album retrouve aussi un peu la simplicité et la fougue des débuts, légèrement égarée à l’époque de ‘Road To Rouen’. ‘Whore’ poursuit d’ailleurs dans la même veine, un morceau très électrique qui explore cependant d’autres territoires avec ses petites touches d’électronique.

‘Here Come The Bombs’ est donc l’album d’un artiste qui a voulu laisser un peu plus de place à l’expérimentation tout en continuant à se faire plaisir. La démarche de Gaz Coombes n’est certainement pas de faire un disque nombriliste et fermé, mais de mettre son savoir-faire au service d’une musique aussi distrayante qu’audacieuse. Une nouvelle approche qui ne demande qu’à se développer à l’avenir, car on ne fait pas oublier Supergrass comme ça, mais le chanteur encore très en forme nous démontre avec ce premier essai qu’il a encore de bien belles années devant lui. Avec ‘Here Come The Bombs ‘, Gaz Coombes pourrait bien nous présenter ce à quoi ressemblera la Britpop des années 2010 !

Titres conseillés : Hot Fruit, Whore, Simulator, White Noise

Pour plus d’infos:

http://www.gazcoombes.com/
https://www.facebook.com/GazCoombes
https://twitter.com/GazCoombes

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top