Vous êtes ici
Accueil > Actualités > THE NINTH WAVE – Infancy (2019)

THE NINTH WAVE – Infancy (2019)

THE NINTH WAVE - Infancy (2019)1. This Broken Design …
2. Used to Be Yours …
3. Half Pure
4. All the Things We Do
5. A Wave Goodbye to the People Who Said I’d Win
6. First Encounters
7. Human Behaviour
8. Imitation
9. Sometimes the Silence is Sweeter
10. Everything That You Have Left
11. Unspoken
12. Flower Into Wounds

Date de sortie : 15 novembre 2019 / Label : Distiller Music / Pays d’origine : Royaume-Uni

Vous pensiez que la mode des années 80 était de retour ? Vous n’avez encore rien entendu ! Nous vous conseillons d’ouvrir bien grand vos oreilles. The Ninth Wave est un duo écossais originaire de Glasgow dont les deux membres Haydn et Millie alternent claviers, guitares et chant et qui, pour une fois, ne se revendique pas seulement en héritier du Post Punk mais d’un genre bien plus connoté 80’s : la New Wave. Coupe de cheveux « mulet », tenues kitsch et colorées, pensez à Depeche Mode, mais avec des guitares électriques plus présentes et une production boostée qui lui donne un une touche de modernité.

La paire écossaise décide de ne pas suivre les règles et de sortir son album en 2 parties. Pas en 2 EPs, mais en 2 parties. Ainsi « Infancy Part 1 » est sorti ce printemps, et « Infancy part 2 » sort aujourd’hui. On peut peut-être y voir une métaphore de leur existence : Deux parties indivisibles qui forment un seul tout. Quoiqu’il en soit, les premiers titres dévoilés en début d’année, qu’il s’agisse du Pop et aérien « Used To Be Yours » interprété par Millie, ou le tonitruant « This Borken Design » avec Haydn au chant, semblent suffisamment fédérateurs et inspirés pour dépasser sans peine le simple exercice de style et prétendre à un vrai succès de masse.

Un souffle épique et gothique se dégage des compositions de The Ninth Wave, notamment sur « Half Pure ». Et en parlant de « moitié », la sortie de cet album est surtout l’occasion de se pencher de plus près sur sa seconde partie, la première étant connue depuis le printemps. Peu être un peu plus posée, elle représente vraiment la Face B de cette œuvre à l’esthétique d’antan. Elle leur permet, à l’image de « Human Behaviour », de montrer qu’ils sont aussi capables de mettre un peu de variété dans les atmosphères de leurs compositions. Après ce morceau au tempo un peu plus lent, « Imitation » est un vrai titre Rock, une chanson tendue portée par des guitares saturées, avec une identité finalement beaucoup plus Indie que l’on retrouve également sur le clou final, « Flower Into Wounds », où le duo donne tout ce qu’il a pour clore l’album avec brio.

The Ninth Wave nous démontrent surtout qu’il ne faut finalement pas grand-chose pour faire un bon disque. En duo et en mode « DIY », ces écossais révèlent un album aussi renversant que – paraît-il – leurs prestations live. En puisant dans le passé leur album aurait pu sonner comme une œuvre en toc, mais c’est en fin de compte un disque en béton armé qu’il nous offrent. Du solide.

Pour plus d’infos :

https://theninthwave.online/
https://www.facebook.com/TheNinthWaveOfficial/
https://twitter.com/theninthwave_

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top