Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > BEDOUINE – Bedouine (2017)

BEDOUINE – Bedouine (2017)

BEDOUINE - Bedouine (2017)1. Nice & Quiet
2. One Of These Days
3. Back To You
4. Dusty Eyes
5. Solitary Daughter
6. Summer Cold
7. Mind’s Eye
8. You Kill Me
9. Heart Take Flight
10. Skyline

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 23 juin 2017 / Label : Spacebomb Records – Caroline Records / Pays d’origine : Etats-Unis

En ces jours de canicule nous ne savons pas si nous avons choisi de vous parler de Bedouine parce que ce nom évoque la chaleur désertique, ou bien parce que sa musique est d’une douceur apaisante. Probablement un peu des deux. Ce n’est pourtant pas une « bédouine » à proprement parler qui se cache derrière ce pseudonyme. Azniv Korkejian est née en Syrie, à Alep, de parents arméniens. Elle a passé son enfance entre l’Arabie Saoudite, avant de partir aux Etats-Unis lorsque sa famille a obtenu une Green Card. Ils se sont installés à Boston, puis Houston, mais dès qu’elle fut en âge de s’émanciper, elle prit la route de Los Angeles. S’ensuivirent Lexington dans le Kentucky, puis Austin au Texas, avant de retourner à Los Angeles et se rejoindre une communauté de musiciens avec lesquelles elle s’est enfin sentie chez elle.  C’est en raison de cette vie de nomade qu’elle a pris ce nom, mais sa musique ne reflète pas nécessairement tous les pays qu’elle a parcourus mais en grande partie l’Amérique que l’on ressent comme étant vraiment son pays d’adoption tant son œuvre est marquée par la Folk US.

Avec son premier album, elle nous ouvre à un univers particulièrement zen et délicat, souvent simplement accompagnée d’une guitare acoustique sur le ton d’une Laura Marling (sur « Solitary Daughter », son premier enregistrement). Une musique Folk particulièrement pure, calme, sans artifices, qui évoque les pionnières du genre à l’époque des 60’s et dont le charme repose sur le chant de Bedouine. Contrairement à nombre de disques acoustiques, celui-ci provoque un effet quasi instantané malgré son apparence minimaliste. Ainsi « Nice & Quiet » nous plonge dans cette aventure avec beaucoup de naturel, l’atout majeur de cette artiste c’est l’authenticité de la musique qu’elle veut partager avec nous, où son talent dépasse sans doute son ambition initiale, mais dont la portée universelle commence déjà à faire des vagues.

Avec quelques passages plus Country Folk comme « One Of These Days » elle renforce cette identité américaine qui colle parfaitement à son disque. Mais on découvre au fil des écoutes qu’elle s’aventure souvent au-delà du format de cordes acoustiques pour y ajouter quelques touches de cuivres et de violons, comme sur l’enivrant refrain de « Back To You », l’un de nos titres préférés de l’album, et le plus orchestré « You Kill Me », avec une patte sonore qui ne trompe pas : celle de Matthew E. White qui a participé à la production (Spacebomb, c’est son label!) . Enfin, sur « Summer Cold » elle essaie de recréer le son de la rue où vivait sa grand-mère à Alep, son seul moyen de revenir aujourd’hui depuis les Etats-Unis vers le lieu où elle est née.

A travers son apparente quiétude et, tout simplement, sa beauté, « Bedouine » est bien plus qu’une modeste collection de chansons Folk, c’est un disque avec lequel il va falloir s’habituer à vivre et partager ses émotions.

Pour plus d’infos :

https://www.bedouinemusic.com/
https://www.facebook.com/BedouineMusic/
https://twitter.com/BedouineMusic

Vous aimerez aussi…

LAURA MARLING - Semper Femina (2017)JESCA HOOP - Memories Are Now (2017)THE STAVES - If I Was (2015)

Laisser un commentaire

Top