Vous êtes ici
Accueil > À la une > KANE STRANG – Two Hearts and No Brain (2017)

KANE STRANG – Two Hearts and No Brain (2017)

KANE STRANG - Two Hearts and No Brain (2017)1. Lagoons
2. Silence Overgrown
3. Not Quite
4. Oh So You’re Off I See
5. See Thru
6. Summertime in Your Lounge
7. My Smile Is Extinct
8. Two Hearts and No Brain
9. Its Not That Bad
10. Don’t Follow Me (I’m Lost)
11. Good Guy

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 30 juin 2017 / Label : Dead Oceans – Pias / Pays d’origine : Nouvelle-Zélande

En général au cours des interviews réalisées avec les nombreux artistes que nous avons eu le plaisir de rencontrer depuis plus de 10 ans, « qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ? » est une question qui revient parfois et qui peut sembler peu inspirée. Eh bien Fazerdaze, en mai dernier, nous a prouvé le contraire en nous parlant de Kane Strang, l’un de ses compatriotes originaire de Dunedin en Nouvelle-Zélande. Bonne pioche ! Nous sommes ensuite aller poser une oreille sur ses compositions pour découvrir un univers qui de toute évidence nous parle.

Il avait déjà sorti un premier album autoproduit l’an dernier intitulé « Blue Cheese » sur lequel il posait les base d’un Rock très DIY. Fort de cette réussite il revient aujourd’hui sur le label Dead Oceans avec « Two Hearts and No Brain », un disque qui bénéficie de toute évidence de plus de moyens en termes de production, tout en gardant une touche très artisanale.

Au menu : un concentré de titres courts à l’esprit très 90’s. Voilà quelqu’un qui a du beaucoup écouter des groupes comme Sonic Youth, The Smashing Pumpkins, Weezer, mais aussi The Strokes dont Kane Strang se rapproche souvent dans son interprétation sur des morceaux tels que « Silence Overgrown ». En y ajoutant une bonne part de distorsion, un son très fuzz et une ligne de basse héritée du Grunge, ce dernier fait souvent mouche avec des chansons simples qui vont droit à l’essentiel, comme « Not Quite », ou « Oh So You’re Off I See », qui rappelle l’esprit des Rentals. Et puis il y a ces passages plus Noisy comme les riffs de « It’s Not That Bad » qui nous replongent 25 ans en arrière, Dinosaur Jr. n’est pas si loin non plus.

Mais ne vous-y trompez pas, malgré le bal des comparaisons, Kane Strang parvient à construire sur « Two Hearts and No Brain » un univers bien à lui, notamment en insérant quelques éléments plus électroniques comme les claviers de « Good Guy ». Certes l’ensemble reste globalement sous influence, mais c’est absolument charmant.

Pour plus d’infos:

https://www.kanestrang.com/
https://kanestrang.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/kanestrang
https://twitter.com/kanestrang

Vous aimerez aussi…

FAZERDAZE - Morningside (2017)HAZEL ENGLISH - Just Give In / Never Going Home (2017)DAY WAVE - The Days We Had (2017)

One thought on “KANE STRANG – Two Hearts and No Brain (2017)

Laisser un commentaire

Top