Vous êtes ici
Accueil > À la une > ANGEL OLSEN – Big Time (2022)

ANGEL OLSEN – Big Time (2022)

ANGEL OLSEN - Big Time (2022)1. All The Good Times
2. Big Time
3. Dream Thing
4. Ghost On
5. All The Flowers
6. Right Now
7. This Is How It Works
8. Go Home
9. Through The Fires
10. Chasing The Sun

Date de sortie : 3 juin 2022 / Label : Jagjaguwar / Pays d’origine : Etats-Unis

Elle n’était peut-être pas notre choix le plus évident à ses débuts, lorsque qu’elle entonnait sa Folk dépouillée sur des albums minimalistes au charme certain, ni lorsqu’elle se mua en rockeuse Indie sur « Burn Your Fire For No Witness » (2014) ou plus classique sur « My Woman » (2016), mais voilà : à chaque disque Angel Olsen a non seulement su se renouveler, mais aussi se dépasser, musicalement et émotionnellement, et devenir la chanteuse qui survole aujourd’hui les autres, pourtant talentueuses, dans l’univers Indie Folk américain. Elle a su brouiller les pistes au bon moment sur « All Mirrors » trois ans plus tard, et ce disque déjà particulièrement personnel semblait marquer l’apogée de la chanteuse américaine.

Nous n’avions encore rien vu ! Pourtant les premiers extraits aux accents plus Country ne laissaient pas forcément présager un disque qui retiendrait autant notre attention. Il faut dire qu’Angel Olsen donne tout sur ce disque. Produit par Jonathan Wilson, « Big Time » est, derrière son retour aux sources de l’Americana, un album en forme de confession et de coming out, la révélation faite à ses parents à l’âge de 34 ans, trois jours avant le décès de son père et deux mois avant celui de sa mère. Une suite d’événements ou deuil et délivrance cohabitent étrangement. Il y a tout d’abord l’amour avec un grand A, qu’elle exprime sur « All the Flowers », un morceau bien moins triste que son chant ne laisse l’entendre, car il n’est jamais question d’amertume, de rancune ou de mauvais sentiments, comme elle l’exprime si bien sur « All The Good Times », il est plutôt question de reconnaissance de moments heureux, de savourer le passé et le présent.

Et derrière ses textes Angel Olsen livre un album moins posé qu’il n’y paraît. Elle fait preuve d’un rare talent pour laisser ses compositions monter en puissance, un exercice tout en crescendo qu’elle maîtrise à merveille sur « Right Now » et son final épique, mais aussi sur le captivant « Go Home » où sa voix nous donne des frissons. Alors oui, « Big Time » est un grand moment dans la carrière d’Angel Olsen, mais c’est aussi un grand moment de musique, tout simplement, l’un de ceux qui fera peut-être bien plus tard de cet album un classique, à l’image de son vibrant final « Chasing the Sun », une référence de l’Indie Folk américaine .

Pour plus d’infos:

Chroniques :

Whole New Mess (2020)
All Mirrors (2019)
My Woman (2016)
Burn Your Fire For No Witness (2014)

La Cigale – Paris – samedi 8 février 2020 : galerie photos
Le Trianon – Paris, mardi 6 juin 2017 : galerie photos
Festival Les Femmes S’en Mêlent – Le Divan du Monde, Paris – mercredi 26 mars 2014 : galerie photos

http://angelolsen.com/
http://www.facebook.com/angelolsenmusic
http://twitter.com/AngelOlsen
https://www.instagram.com/angelolsenmusic/

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top