Vous êtes ici
Accueil > À la une > AURORA – A Different Kind Of Human – Step 2 (2019)

AURORA – A Different Kind Of Human – Step 2 (2019)

1. The River
2. Animal
3. Dance On The Moon
4. Daydreamer
5. Hunger
6. Souless Creatures
7. In Bottles
8. A Different Kind Of Human
9. Apple Tree
10. The Seed
11. Mothership

Date de sortie : 7 juin 2019 / Label : Glassnote – Decca / Pays d’origine : Norvège

Sur la pochette de son premier album, « All My Demons Greeting Me As A Friend », la jeune Aurora s’affichait en papillon sortant de son cocon, mais aussi en étendard des « warriors & weirdos » qui l’avaient suivie depuis ses débuts. Un clin d’œil à sa fanbase très fidèle, son univers hanté de démons bienveillants et surtout un premier pas important dans une carrière qui s’annonçait déjà couronnée de succès. Propulsée par quelques fabuleux premiers singles et une présence scénique hors normes, Aurora n’a eu aucun mal à séduire ses auditeurs et agrandir le nombre de ses fans, mais tout restait encore à faire quant à la direction musicale dans laquelle elle allait s’engager car c’est une artiste aux multiples facettes et l’atmosphère éthérée de son disque ne rendait que partiellement hommage à ses nombreux talents.

Avant de sortir ce second opus, Aurora était revenue l’an dernier avec le très convaincant mini LP « Infections Of A Different Kind – Step 1 » qui n’aura bénéficié que d’une sortie digitale. Mais la Norvégienne l’annonçait déjà : la suite arriverait peu après, et elle a finalement mis moins de temps à arriver que nous ne l’aurions imaginé. Si ses chansons sorties l’an dernier oscillaient entre un tournant clairement électronique et des passages plus acoustiques, voire bercés de harpe, elle a tranché avec ce nouveau disque vers le choix de l’Electro Pop. Une Pop qui serait vite qualifiée de « commerciale » pour n’importe quelle artiste, mais justement Aurora n’est pas comme les autres.  Sa musique fait partie intégrante de son personnage et de son univers. Les beats électroniques souvent rythmés rendent également mieux hommage au phénomène scénique qu’elle incarne. C’est une artiste pleine de vie et il fallait que ce disque l’illustre, ne serait-ce que par la couleur vive de sa pochette.

Si les premières écoutes ne laissent pas d’emblée déceler de titres aussi forts et originaux que « Running With The Wolves » et « Runaway », l’ensemble est plus équilibré et les refrains sont cette fois-ci presque tous percutants. On y découvre des ambiances surprenantes qui flirtent parfois avec les musiques du monde grâce à leurs chœurs et leur percussions (« Hunger »). Bien évidemment le disque nous livre des messages de tolérance, d’espoir et d’échange, prônant les bienfaits de la différence (« A Different Kind of Human ») et nous invitant à préserver (d’urgence !) notre planète sur le vibrant « The Seed », un formidable message écologique qui condamne au passage le diktat de l’argent, et surtout l’un des points culminants de cet album :

« You cannot eat money, oh no

You cannot eat money, oh no

When the last tree has fallen

And the rivers are poisoned »

Lorsque nous avions découvert Aurora sur scène il y a quatre ans presque jour pour jour sur la petite scène de la Boule Noire à Paris, cette jeune fée encore peu connue et timide avait converti le public qui ne remplissait même pas entièrement ce lieu en un rien de temps. Nous l’avons vue grandir et aujourd’hui des groupes respectés comme The Chemical Brothers l’invitent à chanter sur leur dernier album. On peut regretter l’absence des titres de son EP de l’an dernier, ou de ne pas avoir sorti cette œuvre sous la forme d’un double album. Mais « A Different Kind Of Human – Step 2 » n’a finalement pas besoin d’être un disque parfait, sous un format qui pourrait sembler classique se cache exactement l’inverse : la personnalité d’une artiste à la générosité débordante qui n’a pas fini de faire chavirer et de conquérir les cœurs d’un public intimement lié par un fil invisible aux quatre coins de la planète.

Pour plus d’infos :

La Cigale – Paris, mardi 30 octobre 2018 : compte-rendu et photos

Lire la chronique de « Infections Of A Different Kind – Step 1 » (2018)

Le Badaboum, Paris, jeudi 1er mars 2018 : live report / galerie photos

Lire la chronique de ‘All My Demons Greeting Me As A Friend’ (2016)’

Lire l’interview d’Aurora, le 14 octobre 2015

La Maroquinerie, Paris, lundi 24 octobre 2016 : compte-rendu / galerie photos
Festival Rock en Seine – Domaine National de Saint Cloud, 28 août 2016 : galerie photos
Les Etoiles, Paris, mercredi 14 octobre 2015 : galerie photos
La Boule Noire, Paris, mercredi 10 juin 2015 : galerie photos

http://www.aurora-music.com/
https://www.facebook.com/iamAURORA
https://twitter.com/auroramusic

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top