Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > MADEMOISELLE K – Ça Me Vexe (2006)

MADEMOISELLE K – Ça Me Vexe (2006)

MADEMOISELLE K - Ca Me Vexe (2006)1. Reste Là
2. Ce Sent L’Eté
3. Ca Me Vexe
4. Le Cul Entre Deux Chaises
5. Creve
6. Grimper Tout La Haut
7. Jalouse
8. Fringue Par Fringue
9. A L’Ombre
10. A Côté
11. Plus Le Coeur A Ca
12. Final

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 8 août 2006 / Label : Roy Music – EMI / Pays d’origine : France

Ça faisait déjà quelques mois que l’on sentait le buzz monter, par le biais de quelques petits articles encore discrets mais pertinents au sujet de cette nouvelle venue de la scène rock hexagonale. Aujourd’hui il ne s’agit plus de buzz, mais d’une réalité : le premier album de Mademoiselle K, ‘Ça Me Vexe’ sorti le 21 août dernier va bien au-delà des quelques espoirs et bons pressentiments que l’on avait sur cette jeune artiste.

Et Rock est bien l’adjectif qui sied le mieux à cet ensemble de brûlots plus entraînants les uns que les autres. On aurait pu en effet en douter, car Mademoiselle K a choisi le français pour s’exprimer, et c’est notamment grâce à ce choix que son identité explose ici. Sa voix railleuse et nonchalante plane sur l’album avec une ironie qui rappelle par instant Philippe Katerine, et une intonation oscillant entre M et Bashung (sur le titre ‘Ca Me Vexe’ notamment, satire piquante des galères avec les maisons de disque et du showbiz en général : « On m’appelle pas, on m’invite pas […] on t’appellera, bla bla bla […] je dois pas sentir comme il faudrait, l’argent et le succès »). Ainsi on pourra l’entendre à plusieurs reprises ‘hurler’ sa rage – et l’on imagine déjà ainsi en elle une bête de scène – par exemple sur ‘Crève’, un morceau aussi énervé qu’irrésistible. Les textes bien ficelés, bourrés d’humour et tranchants s’enchaînent sans aucun mal. Et c’est ainsi que l’on fait la connaissance de Katerine Gierak AKA Mademoiselle K qui se dévoile à travers ses compositions, et nous compte les hauts et les bas de sa vie, notamment l’explosif ‘Ça Sent L’Eté’ sur lequel elle revient sur son CAPES raté. C’est ce qui l’a apparemment poussée à se remettre à la musique et aller au bout de sa passion. A vu du résultat on ne saurait s’en plaindre.

La musique, quand à elle, est caractérisée par un déluge de guitares et une énergie brute digne des premiers PJ Harvey, avec la simplicité et l’efficacité des Pixies (‘A L’Ombre’, ainsi que les excellents breaks de fin de ‘Fringue Par Fringue’, ‘Le Cul Entre Deux Chaises’). Les accalmies de l’album sont elles aussi les bienvenues, car elle ne tirent pas l’ensemble vers le bas mais captivent toujours autant notre attention par la qualité des paroles et l’authenticité qui s’en dégage, en particulier l’atmosphère mélancolique de ‘Plus Le Cœur à Ça’. Et un final intitulé…Final! Construit en crescendo guitare-basse-batterie-chant, époustouflant.

Toutes ces manies qui définissent déjà la griffe de Mademoiselle K en font une artiste à la fois authentique et attachante, et laissent présager un avenir brillant. Une formule qui risque de charmer aussi bien les amateurs de rock que de chanson, sans pour autant tomber dans la facilité. Un album sans concessions, ‘plein de petits trucs comme ça’ qui en font un vrai régal ! A ce train-là Mademoiselle K pourrait vite finir par « sentir l’argent et le succès », ce qui ne nous vexera certainement pas…Non, ce n’était pas qu’un effet d’annonce, enfin une fille qui fait du rock en Français, pour de vrai ! A ne pas manquer !

Titres conseillés : Reste-là, Ça Sent L’Eté, Ça Me Vexe, Le Cul Entre Deux Chaises, Crève, Fringue Par Fringue, A L’Ombre, Plus Le Cœur à Ça, Final

Pour plus d’infos :

http://www.mademoisellek.fr/
http://www.myspace.com/01mademoisellek
http://www.RoyMusic.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top