Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > SLEATER-KINNEY – The Woods (2005)

SLEATER-KINNEY – The Woods (2005)

SLEATER-KINNEY - The Woods (2005)1. Fox
2. Wilderness
3. What’s Mine Is Yours
4. Jumpers
5. Modern Girl
6. Entertain
7. Rollercoaster
8. Steep Air
9. Let’s Call It Love
10. Night Light

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 24 mai 2005 / Label : Sub Pop – Pias / Pays d’origine : Etats-Unis

Et quand je pense qu’au début je n’aimais pas trop SLEATER-KINNEY…Aujourd’hui je le dis tout bas. Je ne le dis plus en fait. Trois filles qui donnent dans un punk rock énervé, deux qui chantent donc une qui hurle, au début cela ne m’avait pas trop impressionné. Mais comme on le dit souvent il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

Le groupe s’est certainement bonifié au fil des ans. Mais c’est fois-ci le trio nous offre une véritable bombe rock’n’roll. ‘The Woods’ est le septième album de Sleater-Kinney. Si le groupe a toujours conservé sa marque de fabrique définie précédemment, il a aujourd’hui une maturité et un niveau d’inspiration dont peu les aurait cru capable à leurs début.

Tout d’abord c’est le gros son de cet album qui impressionne. Pas simplement une grosse disto dégoulinante comme on en a souvent vu chez les américains, mais un fond un peu ‘crade’, aussi bien sur les instruments que sur la voix, qui leur sied à ravir. Rarement un disque n’a été enregistré avec un tel niveau sonore, il m’a fallu ‘baisser le son’ à la première écoute…En effet l’album part en trombe sur ‘The Fox’, gros riffs et batterie impeccable. Là on comprend déjà qu’il se passe quelque chose, et ce n’est que le début…Le magnifique Wilderness prend le relai et enfonce le clou, un ‘instant classic’. Le remaquable enchainement des titres continue ainsi, des tubes comme s’il en pleuvait (‘What’s Mine Is Yours’, ‘Jumpers’, ‘Entertain’ (le premier single extrait de l’album) ou encore ‘Rollercoaster’. Modern Girl est la seule véritable accalmie, tout en gardant un certain ‘fuzz’ sur le chant.

‘The Woods’ s’inscrit dans une lignée très ‘racines’ du rock’n’roll, un peu seventies par moment bien que plus heavy, et quelques moments plus proches de leurs compatriotes Pavement / Stephen Malkmus (sur ‘Steep Air’). Le trio se lance même dans un titre de 11 minutes (‘Let’s Call It Love’) qui démontre bien une fois de plus leur évolution vers un album qui s’içnscrira certainement dans la durée.

Après l’écoute de l’album, rien de mieux qu’un bon DVD bonus live pour apprécier la pêche de ces filles sur son petit écran. Quand à moi, on ne me prendra plus à dire que je n’aime ‘pas trop’ Sleater – Kinney, c’est promis !

Titres conseillés : The Fox, Wilderness, What’s Mine Is Yours, Jumpers, Modern Girl, Entertain, Rollercoaster, Night Night

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top