Vous êtes ici
Accueil > À la une > STELLA DONNELLY – Beware Of The Dogs (2019)

STELLA DONNELLY – Beware Of The Dogs (2019)

STELLA DONNELLY - Beware Of The Dogs (2019)1. Old Man
2. Mosquito
3. Season’s Greetings
4. Allergies
5. Tricks
6. Boys Will Be Boys
7. Lunch
8. Bistro
9. Die
10. Beware of the Dogs
11. U Owe Me
12. Watching Telly
13. Face It

Date de sortie : 8 mars 2019 / Label : Secretly Canadian / Pays d’origine : Australie

Il n’aura fallu qu’une guitare, une voix, et un EP, « Thrush Metal », pour propulser la jeune australienne Stella Donnelly en tête des artistes à suivre de près en 2019. Et pour cause : elle n’a pas la langue dans sa poche et son chant, mêlant douceur et férocité derrière une fausse naïveté, est l’un des plus caustiques que l’on ait entendu depuis bien longtemps.

Si « Thrush Metal » était à l’origine voué à n’être qu’une démo de ses premières chansons, enregistrée avec les moyens du bord, « Beware Of The Dogs » est un véritable effort de groupe, produit par Dean Tuza mais toujours dirigé et surtout habité par la personnalité de Stella Donnelly. Voici le genre de disque sur lequel il fait bon pencher l’oreille de près, car ses histoires valent le détour. Stella Donnelly parle de sa vie et du monde qui l’entoure, mais le récit de ses expériences sans filet est aussi drôle que touchant.

Elle règle ses comptes avec ses exploiteurs dans « Old Man » avec un humour potache qui ne manque pourtant pas de sarcasme. Ce titre pose le décor de son univers où la drôlerie est une arme qui lui permet de faire passer ses messages dans une ambiance plutôt joyeuse, sur des chansons qui dénoncent le machisme (« Tricks »), une fête de Noël qui tourne mal sur « Seasons Greetings » … Mais il y a aussi de la tristesse et de la colère, évidente sur « Boys Will Be Boys » qui dénonce les violences faites aux femmes à peine condamnées par une société patriarcale qui préfère trouver des excuses aux agresseurs plutôt que d’aider les victimes et changer les mentalités.

Si « Beware Of The Dogs » est l’œuvre d’une femme engagée et indépendante, c’est surtout un cri d’alarme pour que le monde ouvre les yeux et soit un peu plus tolérant et compréhensif. L’interprétation particulièrement fun de Stella Donnelly et les mélodies souvent légères et enjouées en font un vrai régal pour les oreilles. La jeune australienne nous offre bien plus qu’un énième album Indie Rock : nous assistons avec « Beware Of The Dogs » à la naissance d’une auteure compositrice dont la voix va désormais compter.

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de Stella Donnelly : « L’honnêteté c’est la clé de mon écriture »

https://www.stelladonnelly.com/
https://www.facebook.com/stellamusicband/
https://twitter.com/stelladonnelly

Vous aimerez aussi…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top