Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE DUKE SPIRIT – Neptune (2008)

THE DUKE SPIRIT – Neptune (2008)

THE DUKE SPIRIT - Neptune (2008)1. I Do Believe
2. Send A Little Love Token
3. Step And The Walk
4. Dog Roses
5. Into The Fold
6. This Ship Was Built To Last
7. Wooden Heart
8. You Really Wake Up
9. Love In Me
10. My Sunken Treasure
11. Lassoo
12. Neptune’s Call
13. Sovereign

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 4 février 2008 / Label : Shangri-La Music / Pays d’origine : Royaume-Uni

The Duke Spirit. Souvenez-vous, ce n’est pas très vieux: 2005, un superbe album, ‘Cuts Across The Land’, Rock ‘n’ Rollesque à souhait. Tellement réussi en fait qu’on aurait pu en rester là, les oublier tant les groupes indés de qualité s’enchaînent de l’autre côté de la Manche. Pourtant pour une fois en voici un qui a su se démarquer assez rapidement des productions britanniques. Car The Duke Spirit a les yeux plutôt rivés de l’autre côté de l’Atlantique, là où certains vous diront qu’on n’y fait pas de la Pop, mais du Rock.

Le groupe de Cheltenham mené par la blonde Liela Moss confirme en tout cas aujourd’hui son talent avec un nouvel opus intitulé ‘Neptune’ qui garde là encore toute son indépendance. Quelle belle qualité… C’est peut-être un peu pour cela que leur succès en France est un peu plus confidentiel que celui de certains de leurs compatriotes. The Duke Spirit ne fait pas de concessions. Entendez par-là qu’il utilise toujours ses influences à bon escient, prenant le risque de démarrer son album avec ‘I Do Believe’, une courte intro qui en dit pourtant si long avec son petit côté rétro. On entre donc par la petite porte, avant de laisser les guitares exploser sur un ‘Send A Little Love Token’ racé et percutant.

A partir de là le groupe enchaîne les tubes en puissance, sur lesquels on retrouve des touches de Soul (sur l’excellent ‘The Step And The Walk’), d’Amérique profonde (‘Dog Roses’) et de Noisy Pop (‘This Ship Was Built To Last’, à mi-chemin entre les miroirs déformants de My Bloody Valentine et le Grunge). ‘You Really Wake Up The Love In Me’ évoque même les guitares des mythiques Sonic Youth. Et c’est pourtant avec un titre plutôt 60’s que The Duke Spirit nous séduit définitivement vers la fin de l’album : ‘My Sunken Treasure’, avec un piano plus en avant, juste ce qu’il faut pour laisser aux riffs de guitares la place qui leur est due, mais aussi la voix légèrement éraillée (là aussi juste ce qu’il faut) de Liela Moss.

Là où l’on croyait trouver un disque de Rock prêt à se noyer dans la masse, on découvre à l’inverse une œuvre de caractère, à l’image de ‘Lassoo’ et de ‘This Ship Was Built To Last’ qui allient à merveille distorsion et cuivres, ou encore de l’énorme ‘Neptune’s Call’ qui résume à lui tout seul la puissance sonore et l’entrain de cette œuvre. Bref, un sans fautes.

Titres conseillés: I Do Believe, Send A Little Love Token, The Step And The Walk, This Ship Was Built To Last, My Sunken Treasure, Lassoo, Neptune’s Call

Pour plus d’infos :

http://thedukespirit.com/
https://www.facebook.com/thedukespirit/
https://twitter.com/dukespirit

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top