Vous êtes ici
Accueil > Actualités > ANNA CALVI – Hunter (2018)

ANNA CALVI – Hunter (2018)

ANNA CALVI - Hunter (2018)1. As A Man
2. Hunter
3. Don’t Beat The Girl Out Of My Boy
4. Indies Or Paradise
5. Swimming Pool
6. Alpha
7. Chain
8. Wish
9. Away
10. Eden

Date de sortie : 31 août 2018 / Label : Domino Records / Pays d’origine : Royaume-Uni

5 ans après « One Breath » arrive le nouvel Anna Calvi, ou plutôt « la nouvelle Anna Calvi », que l’on découvre sous une forme textuelle que l’on n’avait pas vraiment connue auparavant. Au fil de ses compositions l’anglaise a toujours marché en équilibre sur un fil entre timidité et une certaine fureur que son chant toujours libéré a toujours bien illustré, ainsi que certains codes visuels forts, notamment vestimentaires à l’époque de son premier album éponyme avec sa tenue rouge et noire, entre Flamenco et torera.

Son apparence exprimait finalement ce que son chant ne savait dire, ses chansons reposaient sur la suggestion, hymnes amoureux portant de noms de femmes (« Eliza », « Suzanne and I »)… ou d’hommes (« Tristan »). Avec « Hunter » elle franchit donc un cap, sur disque mais aussi sur scène où elle se jette sans filet, en nous dévoilant un album encore une fois viscéral, mais aux paroles surtout beaucoup plus directes, n’hésitant pas à crier haut et fort ce qui n’est pas simplement une sexualité assumée, mais une déclaration d’indépendance.

Avec ce titre, Anna Calvi prend le rôle du chasseur, dans un monde ou la femme est plutôt souvent la proie. Elle le chante clairement dès « As A Man » qui ouvre l’album (If I was a man in all but my body / Oh would I now understand you completely / If I was a man in all but my body / If I was walking and talking / As a man […]) mais son propos est finalement plus complexe qu’un simple manifeste féministe, il s’agit surtout pour elle d’affirmer sa personnalité et d’inviter ses auditeurs à en faire de même, à vivre leur vie pleinement en brisant les barrières et les interdits fixés par la société. Elle le fait de son point de vue en réfléchissant sur sa propre sexualité mais adresse finalement ce message à tous, sans distinction de genre.

Réaliser un tel album fut assurément libérateur : elle n’avait jamais chanté aussi ouvertement jusqu’à présent, non seulement via des textes plus directs, mais surtout par des cris et des vocalises sans retenue. « Hunter » devient ainsi un formidable terrain de jeu pour cette artiste qui déploie aujourd’hui avec autant d’énergie sa voix que son jeu de guitare qui n’a rien perdu de sa superbe, un cocktail particulièrement savoureux sur le single « Don’t Beat The Girl Out Of My Boy » ou le fiévreux « Alpha ».

Cette déferlante sera suivie par une forme de soulagement, sur une fin d’album plus contemplative où Anna Calvi renoue avec un certain romantisme sur « Away » et « Eden », deux titres renversants sur lesquels elle suscite l’émotion à chaque instant. En se libérant sur cette œuvre qui reste néanmoins fidèle à sa patte musicale, Anna Calvi nous offre ici son hymne à la vie, avec son panel de sentiments, reflets sonores de ce rouge vif qui, d’un disque à l’autre, ne l’a toujours pas quittée.

Pour plus d’infos :

La Gaîté Lyrique – Paris, vendredi 15 juin 2018 : galerie photos

Chroniques :

One Breath (2013)
Anna Calvi (2011)

Lire l’interview d’Anna Calvi, le jeudi 29 août 2013

Festival Days Off – Cité de la Musique – Paris, lundi 7 juillet 2014 : galerie photos
Le Trianon, Paris – samedi 15 février 2014 : galerie photos
La Gaîté Lyrique, Paris, le 26 septembre 2013 : galerie photos
L’Olympia, Paris, lundi 7 novembre 2011 : galerie photos
Showcase Fnac Montparnasse, Paris, mercredi 15 juin 2011 : galerie photos
Le Trianon, Paris, vendredi 22 avril 2011 : compte-rendu / photos

http://www.annacalvi.com/
http://www.facebook.com/annacalvi
http://twitter.com/annacalvi

Vous aimerez aussi…

ANNA CALVI - One Breath (2013)PJ HARVEY - To Bring You My Love (1995)NADINE SHAH - Holiday Destination (2017)

Laisser un commentaire

Top