Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > PALE SEAS – Stargazing For Beginners (2017)

PALE SEAS – Stargazing For Beginners (2017)

PALE SEAS - Stargazing For Beginners (2017)1. Into The Night
2. My Own Mind
3. Someday
4. In A Past Life
5. Blood Return
6. Bodies
7. Stargazing For Beginners
8. Animal Tongue
9. Heal Slow
10. Evil Is Always One Step Behind

Date de sortie : 6 octobre 2017 / Label : Abbey Records – Modulor / Pays d’origine : Royaume-Uni

Pale Seas aurait pu être la révélation Indie Rock du début des années 2010. Ce groupe originaire de Southampton avait déjà fait parler de lui dès 2012 avec une poignée de singles plébiscités par la presse. Trop vite, trop tôt, le leader Jacob Scott ne se sentait probablement pas encore prêt à plonger dans le grand bain. Il voulait que son groupe soit plus mûr et le premier véritable EP de Pale Seas, « Places To Haunt », sorti en 2013, marqua aussi le début d’un long et soudain hiatus de quatre ans qui fut plus une période de réflexion et de composition qu’un véritable break.  Le succès de leur premier single « Bodies » (toujours présent sur cet album)  qui avait rapidement accumulé plus d’un million d’écoutes en ligne avait mis une sacrée pression sur leurs épaules.

Ce silence radio total fut l’occasion pour le groupe de se concentrer sur ses chansons et de définir son propre son. Leurs premiers titres laissaient transparaître d’évidentes influences Folk Rock, avec une atmosphère derrière laquelle on pouvait reconnaître les héros avoués de Jacob Scott : Neil Young, PJ Harvey, Elliott Smith et Half Japanese, le groupe qui l’a incité à apprendre la guitare. Aujourd’hui Pale Seas nous dévoile un album qui fait honneur au talent d’écriture de ses illustres aînés, mais qui musicalement rend également hommage à d’autres, avec une trame sonore beaucoup plus ancrée dans les années 90. Difficile de ne pas penser au « Fake Platic Trees » de Radiohead, au lyrisme de Brett Anderson sur les premiers albums de Suede, à une époque pas si lointaine où l’Indie Rock anglais régnait en maître sur la planète (enfin, peut-être sur l’Europe seulement !).

L’album possède donc le beau titre rêveur de « Stargazing for Beginners » mais on aurait presque envie de l’appeler « Shoegazing for stargazers » ! Les années de retraite de Pale Seas auront eu le bénéfice de leur permettre de peaufiner un son particulièrement travaillé qui sied à merveille au chant haut perché de Jacob Scott. Il pose une voix fragile et habitée sur des compositions rêveuses (« In a Past Life ») ou beaucoup plus directes (l’imparable « Someday » ou « Animal Tongue »). Tous les éléments semblent réunis pour rapprocher cet album des classiques de la Britpop, mais la sensibilité Folk de son auteur, sur « Blood Return » notamment lui permet de s’en détacher et d’envoyer Pale Seas dans d’autres sphères, celles des étoiles suggérées par ce titre lunaire, tout comme le magnifique final de 7 minutes, « Evil is Always One Step Behind » qui nous laisse nous aussi rêveurs…Un futur classique.

Pour plus d’infos :

http://www.paleseas.com/
https://www.facebook.com/paleseas/
https://twitter.com/paleseas

Vous aimerez aussi…

RADIOHEAD - The Bends (1995)SUEDE - Suede (1993)KENT – Hagnesta Hill (2000)

Laisser un commentaire

Top