Vous êtes ici
Accueil > À la une > Chroniques express #14 : Beyries, Mourn, This is the Kit, Drew Citron, Holy Motors

Chroniques express #14 : Beyries, Mourn, This is the Kit, Drew Citron, Holy Motors

BEYRIESMOURNTHIS IS THE KITDREW CITRONHOLY MOTORS

BEYRIES - Encounter (2020) MOURN - "Self Worth" THIS IS THE KIT - Off Off On (2020) DREW CITRON - Free Now (2020) HOLY MOTORS - Horse (2020)


BEYRIES - Encounter (2020)

BEYRIES – Encounter (Canada – Bonsound – 13 novembre 2020)

Si vous êtes le genre de personne pour la musique a pour but d’émouvoir, alors Beyries est faite pour vous. Cette chanteuse canadienne est francophone mais son répertoire est principalement en anglais, à l’exception d’un seul titre ici. Originaire de Montréal, elle a notamment chanté en duo avec Louis-Jean Cormier de Karkwa sur son précédent album. C’est bien connu : la musique est cathartique, et c’est exactement le rôle qu’elle joue pour Beyries et ses auditeurs au long des 11 morceaux de « Encounter », un titre qui décrit bien le contenu de cet album où elle se retrouve en phase avec elle-même pour partager pleinement son histoire. Difficile de rester de marbre face à l’élégance des mélodies de chansons belles et intimes telles que « Closely », « Keep it to Yourself », ou le plus orchestré « Out of Touch » avec ses cordes envoûtantes. Nous ne voulions pas garder pour nous un aussi beau disque : laissez-vous porter par les histoires de Beyries, elle nous offre la bouffée d’air frais dont nous avons tous tant besoin aujourd’hui.

https://www.beyriesmusic.com/https://www.facebook.com/beyriesmusichttps://twitter.com/beyriesmusichttps://www.instagram.com/beyriesmusic/



MOURN - "Self Worth"

MOURN – Self Worth (Espagne – Captured Tracks – 30 octobre 2020)

Attention filles en colère ! Désormais trio depuis le départ de leur batteur Antonio Postius, Mourn n’a rien perdu de son énergie, ni de sa rage. Ses membres semblent d’ailleurs particulièrement remontées sur ce nouvel album au féminisme affirmé qui règle ses comptes avec ce dernier sur « Stay There ». On perçoit vite la grande évolution de Mourn depuis leurs débuts très précoces où leur Rock infusé de Post-Punk n’avait pas encore d’identité propre. Aujourd’hui les catalanes savent donner suffisamment de variété à leur musique pour dépasser la simple débauche d’énergie et l’exercice de style appliqué. Un Rock revendicatif plein de fureur qui n’oublie pas pour autant d’être mélodique, le reflet en version bien plus rageuse de leurs compatriotes festives mais tout aussi engagées de Hinds. Oubliez Sleater-Kinney, c’est bien en Espagne que se trouve aujourd’hui le nouveau fer de lance des Riot grrrl

https://www.facebook.com/ohmournhttps://ohmourn.bandcamp.com/https://twitter.com/OHMOURN



THIS IS THE KIT - Off Off On (2020)

THIS IS THE KIT – Off Off On (Angleterre – Rough Trade – 23 octobre 2020)

Kate Stables, la plus française des folkeuses britanniques – elle vit à Paris – est de retour avec son cinquième album, un disque sur « les événements qui vous rattrapent et comment vous rattrapez les événements », dit-elle. En tout cas depuis 2008 la musique de l’anglaise nous a largement rattrapés et « Off Off On » bénéficie même d’une pochette plus avenante que son excellent prédécesseur « Moonshine Freeze«  qui marquait tout de même le début de collaborations prestigieuses avec John Parish et Aaron Dessner. Elle en a fait bien d’autres depuis, elle a tourné avec The National et on peut notamment l’entendre sur le dernier album de Jesca Hoop, une artiste dont l’univers lui sied bien. Car « Off Off On » est exactement le genre de disque qui donne tout son sens au terme Indie Folk. A la fois poétique et imaginatif, cet album au son clair et aux arrangements délicats est follement séduisant, et étonnamment percutant pour un genre qui ne se joue décidément pas seulement dans le silence au coin du feu.

https://thisisthekit.co.uk/https://www.facebook.com/thisisthekit/https://twitter.com/thisisthekit/



DREW CITRON - Free Now (2020)
DREW CITRON – Free Now (Etats-Unis – Park The Van – 10 octobre 2020)

Après plusieurs années au sein du groupe Beverly, Drew Citron dévoile son premier album en solo, un disque dans lequel les amateurs de Shoegaze et de Dream Pop devraient toujours trouver leur bonheur. Mais bien sûr tout l’intérêt pour elle était aussi de pouvoir s’en détacher. C’est ce qu’elle fait sur des titres plus intimes aux accents Folk tels que la langoureuse ballade « Free Now » et une fin d’album particulièrement décontractée, de « Summertime » en passant par « Don’t Know a Good Thing », jusqu’au final aux accents plus Country « Love’s The Illusion ». Mais entre les deux, c’est toutes guitares devant ! Il sera dès lors difficile de résister à son puissant « Kiss Me » dans lequel on s’aperçoit que les comparaisons avec Lush sont toujours d’actualité, mais ça, on ne saurait s’en plaindre…

https://www.facebook.com/drewcitronhttps://twitter.com/drewcitronhttps://www.instagram.com/drewcitron/



HOLY MOTORS - Horse (2020)

HOLY MOTORS – Horse (Estonie – Wharf Cat Records – 16 octobre 2020)

Quoi ? Encore un groupe de Folk Rock américain ? Mais non ! La première chose à savoir au sujet de Holy Motors, c’est qu’ils sont originaire de Tallin en Estonie. La dernière fois que l’on avait entendu un groupe de là-Bas, c’était les excellents Ewert And The Two Dragons qui ont dû faire des émules. Ces rockeurs au cœur de cowboys nous dévoilent une musique rêveuse, où l’influence de Mazzy Star n’est jamais bien loin, comme sur leur premier album « Slow Sundown » sorti en 2018 dont l’empreinte Shoegaze était plus présente. Avec son rythme posé, son atmosphère générale très Americana, version Rockabilly dans l’esprit de Courtney Barnett sur « Country Church » ou plus éthérée sur « Midnight Cowboy », « Horse » pose le décor d’une Amérique rêvée, faite de grands horizons qui constitue un formidable appel à la contemplation…

https://holymotorsband.bandcamp.com/https://www.facebook.com/holymotorsbandhttps://twitter.com/holymotorsband


Laisser un commentaire

Top